Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 17:53

JOYEUX/TOURAINE : UN DEBAT PAS TRISTE

 

Paris le 2 juin 2015. Nous l’avons déjà évoqué : le professeur Henri Joyeux est l’auteur d’une pétition dénonçant la pénurie de vaccins tétravalent contre la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos et la coqueluche qui imposerait aux parents la réalisation de vaccinations non obligatoires (mais fortement recommandées) et l’utilisation de vaccins penta ou hexavalents potentiellement dangereux selon lui. Pressée de réagir, le ministre de la Santé a, la semaine dernière, directement attaqué la personne d’Henri Joyeux, ancien président de l’association Famille de France. « La campagne (NDLR : contre le vaccin héxavalent) est menée par un médecin qui s'est déclaré contre la pilule, contre l'avortement, qui a pris des positions rétrogrades sur toute une série de sujets », a ainsi fait remarquer Marisol Touraine. Une orientation du débat qui n’a pas manqué d’être taclée par le Professeur Henri Joyeux, qui dans une lettre ouverte aujourd’hui lui fait remarquer :

« Manquez-vous donc tant d'arguments que vous vous soyez sentie obligé d'attaquer des convictions scientifiques sur des sujets totalement différents des vaccins, la pilule et l'avortement. Sans les connaître, vous qualifiez mes positions sur ces sujets de rétrogrades. Ces affirmations sont d'une extrême gravité et méritent des réponses argumentées que nous pourrons discuter tranquillement et courtoisement en face à face »

et demande au ministre d’accepter la réalisation d’un  débat télévisé.

 

Proposition qui sera (très) probablement rejetée, tant pourrait paraître dangereuse l’occasion d’offrir une aussi large tribune au tenant d’un discours si controversé… mais qui mériterait pourtant d’être étudiée  si elle offrait la possibilité de mettre un terme définitif aux élucubrations des uns et des autres sur les vaccins.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze
commenter cet article

commentaires