Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 15:23

Parmi 17 commentateurs, mon commentaire à l'article de Michel de Pracontal:

"des biologistes britanniques veulent modifier l'ADN d'embryons humains" a été supprimé.

Lire: http://blogs.mediapart.fr/blog/michel-de-pracontal/190915/samedi-sciences-184-des-biologistes-britanniques-veulent-modifier-ladn-dembryons-humains?onglet=commentaires#comment-6932239

 

Voici mon commentaire:

Un professeur de gynéco, a expliqué en ma présence qu'un certain pourcentage d'épisodes de règles abondante était en réalité une fausse couche. Ce qui veut dire que les chances pour une femme d'être enceinte, si on ajoute les fausses couches y compris les précoce à la période très réduite de fertilité on arrive à des chances minimes pour une femme d'être enceinte. Ce qu'il faut mettre en lien sans nul doute, à  l'extraordinaire aventure de notre espèce qui a connu  et connaît à choque étape collective ou individuelle des chances très faible de survivre  et pourtant aujourd'hui nous dominons la planète ....  à en mourir mais collectivement.

Statistiquement, on sait que dans tout le règne vivant il y a 1 à 2% des divisions cellulaires qui foirent. Un certain Darwin avait noté que les espèces évoluaient en se livrant à une concurrence féroce. Et plus tard lien fut fait entre l'apparition de nouveaux caractères pour une population donnée qui permettait à des individus mieux armés de s'adapter, et les mutations. Bref une mutation entrainant des divisons cellulaires différentes sont sans doute à l'origine de phénomènes qui caractérisent la vie, explique l'évolution et sans doute pas mal d'autres choses comme le cancer. Ce qui se conçoit, en ce que les mécanisme biologique qui aboutissent à une division cellulaire sont d'une très grande complexité et qu'un petit ratage dans un coin provoque un raté. c'est sans doute l'inverse qui est surprenant que 998 à 999 divisions cellulaires sur 1000 marchent.

Cette recherche peut-elle aboutir? Sûrement non. Mais comme c'est souligné par les commentaires, d'autres enjeu sont à la base de ces recherches.

Il temps grand temps que les citoyens d'en mêlent et très sérieusement. Les apprentis sorciers sont dans nos labos.

 

 

 Et voici ma protestation qui s'ajoute à d'autres (sera-t-elle supprimée? .... a suivre:

Parmi 17 autres dépublications, mon commentaire a été dépublié.

Je suis médecin, auteur d'un blog: jacques-lacaze.com et d'un site: 2iag sur les travaux d'André Gernez.

J'apportais avec certes quelques pointes d'humour sans doute mal venues dans MEDIAPART (tout est possible) un point de vue critique par rapport à certaines interprétations de la biologie contemporaine.

Je suis profondément choqué. Mais je suis surpris aussi pour cette politique de MEDIAPART.

La langue de bois passe t elle par la nécessité d'imposer une pensée unique en sciences dont l'AFIS serait le grand ordonnateur? Je me pose la question. En tout les cas, je pense qu'un vrai et honnête débat devrait s'instituer sur le fond néopositivisme de notre sciences contemporaine et en particulier sur la médecine fondée sur les faits, qui est une conception qui manifestement est partagée par d'autres milieux de la recherche. Bien sur, sans méconnaitre le volet éthique de toute recherche en biologie et médecine, qui est majeur en ce qui concerne l'article de Mr de Pracontal.

Si cette censure est le fait de Michel de Pracontal, pour qui j'ai une grande estime, j'en serais profondément choqué.

Et je dois conclure en disant que si nous sommes face à une politique délibérée de MEDIAPART, il faudra en tirer les conclusions nécessaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze
commenter cet article

commentaires