Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 07:04

Y A BON LA SOUPE

A ROSELYNE!

(AFP) – Il y a 3 heures

PARIS — La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a déclaré dimanche à i-Télé que la vaccination contre la grippe H1N1 devrait pouvoir commencer "vers la fin octobre".

"Nous devrions avoir les premières livraisons massives --nous en avons déjà reçu 12.000 de la maison Baxter-- ce qui devrait nous permettre de commencer à vacciner vers la fin octobre", a dit la ministre, alors que le vaccin Cevalpan du laboratoire américain Baxter a reçu vendredi l'aval de l'Agence européenne des médicaments (EMEA).

Suite aux avis favorables de l'EMEA, la Commission européenne avait donné mardi son feu vert à la commercialisation de deux premiers vaccins contre la grippe H1N1, l'un du laboratoire suisse Novartis, l'autre du britannique GlaxoSmithKline.

"Il est très important que nos compatriotes se fassent vacciner" car il s'agit d'une grippe "très contaminante" et pouvant avoir des "formes fulminantes" et toucher y compris des sujets jeunes et sains, a souligné Mme Bachelot. Elle a rappelé que la vaccination se ferait selon "un ordre de priorité", avec "les plus fragiles et les plus exposés d'abord".

"Dans l'état actuel des connaissances, c'est un vaccin à deux injections mais peut-être qu'une seule injection suffira, ça nous permettra d'aller plus vite", a ajouté la ministre, assurant qu'elle ne faisait "pas une campagne de vaccination pour plaire aux labos mais pour protéger (ses) compatriotes".

_

"très contaminant"  "formes fulminantes"...  curieux, les mots mêmes employés à l'époque par le sieur Douste Bazy pour faire accepter le vaccin contre l'hépatite B, qui comme tout le monde le sait est strictement sans danger ni complications... sauf que en France le nombre de nouveaux cas de sclérose en plaque qui était en moyenne autour de 2500 jusqu'à cette campagne est monté à 85000! Cherchez l'erreur!

 

... et admirez la suite:

 

Prime à la performance pour 10 000 médecins

Olivier Auguste quotidien Le Figaro du 25/09/2009


     Les volontaires recevront jusqu'à 7 euros par an et par patient s'ils atteignent certains objectifs, comme le nombre de patients âgés vaccinés ou de patientes ayant effectué une mammographie.
  Santé «Capi», pour «contrat d'amélioration des pratiques individuelles» : c'est l'acronyme en vogue chez les généralistes. Selon nos informations, 10 000 d'entre eux, soit plus d'un sur six, ont signé avec l'Assurance-maladie l'un de ces contrats instaurant une prime «à la performance», lancés en mai .
     La barre a été
franchie vendredi. En plus du prix des consultations, les volontaires recevront jusqu'à 7 euros par an et par patient (5 600 euros pour une patientèle moyenne) s'ils atteignent certains objectifs : nombre de patients âgés vaccinés ou de patientes ayant effectué une mammographie, part des médicaments «génériqués» dans les prescriptions...
     La ministre Roselyne Bachelot a salué il y a
quelques jours le succès des Capi, tout en soulignant : «Il faut maintenant voir ce qu'ils donnent “en vrai”.» Autrement dit, si les objectifs de qualité et de moindre coût des soins sont bien atteints.
     Les syndicats médicaux, eux, sont
hostiles à cette relation directe entre médecin et Sécu. Ils espèrent que la prochaine convention médicale, qui doit entrer en vigueur en 2010, leur permettra d'avoir leur mot à dire sur les Capi.

Hippocrate, tu es trahi, les marchands du temple recrutent chez tes fidèles!


Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Grippe A (H1N1) et vaccin
commenter cet article

commentaires