Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 14:51

Kiliam.jpgLe Sénat a adopté le 13 juin 2013, à une large majorité, une proposition de loi visant à l’expérimentation des « maisons de naissance », ces structures qui offrent aux futures mères une alternative à l’hospitalisation classique.  

 

Voir l'article de Thérèse Guénégan en cliquant sur: link 

Pour le Docteur André Gernez, l'hypermédicalistion de la naissance entraînant la rupture avec son milieu pour le bébé, est la cause principale de l'épidémie d'allergie et d'asthme. 

Voir: link

L'ouverture de ces maisons de naissance est donc en particulier, une indiscutable  progrès pour une politique de prévention de l'allergie et de l'asthme. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Docteur X 28/06/2013 19:37


Bien sûr, il y a un produit en vente à la fin de l'article que je vais joindre. Mais il contient tellement de vérités toutes simples que vous me pardonnerez. Dans tous les cas, ce n'est pas une
pub pour une cochonnerie chimique, et il faut bien écouter quand on nous propose quelque chose de bon pour la santé: ça nous change un peu.. C'est un peu long, mais tellement passionnant...


Nous sommes les microbes et nous sommes vos amis


Pour chaque cellule dans votre corps, vous
avez 100 microbes de toutes sortes qui pullulent dans votre bouche, vos oreilles, sur votre peau, vos organes génitaux et, surtout, dans vos intestins. Chez un adulte, leur nombre avoisine 100
000 milliards.

Cela peut paraître dégoûtant mais, en
réalité, la plupart de ces microbes semblent ne rien faire. Certains vous rendent service. Seule une petite minorité d'entre eux sont dangereux : les microbes pathogènes, c'est-à-dire
générateurs de maladies.


Pourquoi prendre soin de vos microbes


Quand j'écris que la plupart de ces microbes
semblent ne rien faire, ce n'est pas tout à fait exact. En réalité ils ont d’abord le mérite, dans l'immense majorité, d'occuper l'espace. Ils empêchent les microbes pathogènes de s'installer et
de se multiplier. En ce sens, leur présence constitue une cuirasse de défense indispensable à notre vie. La dernière chose que vous puissiez souhaiter serait d'éliminer à coup d'eau de javel les
bactéries recouvrant un de vos organes sensibles, par exemple vos organes génitaux ou votre intestin. Loin d'être « enfin propre », l'espace ainsi nettoyé serait immédiatement colonisé
par de nouveaux arrivants dont rien ne vous garantit qu'ils auront le cœur pur et l'esprit rempli de bonnes intentions. C'est ainsi que se produisent les infections. .

Il est donc regrettable que nous dépensions
tant d'énergie depuis plus d’un siècle à vouloir tuer les microbes sans distinction à coup d’antiseptiques, de fongicides et d'antibiotiques pas toujours indispensables. (NB : ceci n'est pas
une critique des antibiotiques, mais des abus d'antibiotiques).

Même si nous ne les voyons pas, même si nous
ne les connaissons pas, la plupart de ces bactéries sont nos amies. Et avoir 100 000 milliards d'amis, ce n'est pas rien !



Votre microbiote intestinal, foyer de votre santé


Parmi ces microbes, les plus nombreux et les
plus importants pour la santé sont les bactéries et levures qui vivent en symbiose dans votre intestin et qui constituent la « microflore intestinale », ou
« microbiote ».

Avant d'en parler, je signale à mes aimables
lecteurs que les notions que nous aborderons sont à l'extrême pointe des connaissances scientifiques actuelles, ce qui m'obligera à une certaine prudence. Très prometteur pour la médecine du 21e
siècle, c'est un domaine extrêmement complexe, du fait des interactions entre l’organisme et des myriades de bactéries qui évoluent très vite, qui plus est dans un environnement difficile à
reproduire : on ne peut pas, en effet, réaliser in vitro (en laboratoire) ce qui se passe dans votre
intestin, et l'observation in
vivo (chez une personne vivante)
reste très difficile. La connaissance dans le domaine des bactéries intestinales progresse donc lentement, et de façon incertaine.



Bref rappel sur la structure des intestins


Vos intestins sont un long tuyau tapissé
d’une muqueuse appelée épithélium
intestinal, elle-même formée d'une
fine couche de cellules appelée entérocytes dont la structure en brosse (sorte de velours dont
chaque poil est appelé villosité
intestinale) en augmente
considérablement la surface d’échange. C'est en effet l'épithélium intestinal qui assure les échanges entre le milieu extérieur et l'intérieur de votre corps.

Jacques Lacaze 28/06/2013 19:55



Merci cher confrère. C'est un sujet que je connais également et que je considère comme décisif pour la médecine qui devrait se développer dans les années qui viennent  ....   si cette
approche - effectivement à la pointe de la srecherche - comme d'autres n'avait pas un très gros défaut celui de vraiment prévenir les maladies à un prix très modeste. Suivez mon regard: ça
n'interesse pas l'industrie pharmaceutique  et une majorité de médecins qui verraient se déliter la branche sur laquelle ils sont confortablement assis.


Bref: c'est aux medecins conscients d ces réalités et aux usagers à se mobiliser et se battre. Mais nous reparleorns de tout ça.