Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 12:47

Bonnet-Sophie.jpgLaboratoires

pharmaceutiques,

un lobby en pleine santé

Il était une fois une très fine journaliste de Capa nommé Sophie Bonnet (en photo de dos) , qui confia à un confrère la mission de se faire recruter pour six mois comme stagiaire dans le service marketing d’une importante firme pharmaceutique française. Capa lui confia une caméra cachée. La firme lui donna un bureau, un portable et le code intranet dont la jeune recrue ferait bon usage le soir une fois rentré a la maison.

Sophie Bonnet de son côté s’en alla promener sa caméra cachée parmi le petit monde tout aussi fermé des visiteurs médicaux qui lui ont confié des choses comme ça : "On nous demande en formation de ne pas trop insister sur les effets secondaires. Ca peut être un problème d’avancer des qualités sur le médicament qui ne sont pas vérifiées scientifiquement." Nous avons rencontré cette journaliste embedded. Son documentaire, "Laboratoires pharmaceutiques, un lobby en pleine santé", passe ce vendredi sur France 2, à 22h25, dans la série "Les Infiltrés".

Pour voir la suite: link

 

Et pour revoir l'émission :  link

 ____________________________________________________________________________________________________________

Y a t il une solution aux problèmes posé par l'industrie pharmaceutique? C'est à mon sens la question centrale. Et ma réponse est non! Du moins dans le cadre d'une industrie basée sur le profit capitaliste et donc la recherche du profit maximum et immédiat. Les scandales se suivent et se ressemblent! Et surtout durent depuis des décennies. Les énumérer serait beaucoup trop long. Et chacun sait que des milliers de médicaments dangereux sont prescrits chaque jour.

Les pharmacies centrales des hôpitaux. A la Libération en 1945 des pharmacies Centrales ont été créées dans les grands centre hospitaliers qui commençaient à se développer. Leur fonction était de concevoir des médicaments et de les diffuser dans les hôpitaux et même auprès des médecins de terrain. Le travail de recherche s'appuyait bien entendu sur les services universitaires équipés pour, et la mise en place d'unités de production. Ces pharmacies se sont vite trouvées en concurrence avec l'industrie pharmaceutique qui se développait rapidement. Et très rapidement le choix des gouvernants sera de réduire les possibilités de ces pharmacies centrales. Actuellement elles sont des intermédiaires avec les industriels et fournissent des produits qui sont une charge sans rapport pour ces industriels.

Imaginer que l'Etat qui s'est toujours mis au service du capitalisme ( exception de la courte période 45-48) allait protéger ces pharmacies centrales contre le privé relève du rêve éveillé. Et ce d'autant qu'actuellement cette industrie pharmaceutique est une des industries les plus prospère avec beaucoup de salariés. Et manifestement pour les gouvernants de droite et de gauche, il n'est pas question de mettre des bâtons dans les roues de cette industrie.

Le livre" Notre usine est un roman" décrit l'évolution du Laboratoire Roussel-Uclaf par des syndicalistes et des salariés, anciens salariés, chercheurs ... de cette usine. Une véritable leçon de choses pour comprendre comment on passe d'une entreprise issue d'un capitalisme familial proposant des médicaments nécessaires à la grande industrie spéculative se moquant éperdument  de l'éthique ayant les yeux fixés sur les profits.

A mon sens le problème posé est  de trouver une solution pour que cette industrie ne soit plus régie par le système de recherche du profit (nationalisation  avec contrôle des citoyens usagers serait une solution, mais d'autres solutions sont possibles). Pour moi cela veut dire qu'il faut changer de société et lutter pour mettre en place à contre courant du mouvement actuel qui privatise tout, une société réellement au service de tous.   

Jacques Lacaze

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Médicaments
commenter cet article

commentaires

maurice 04/03/2013 20:17


le reportage des infiltrés est maintenant dispo à l'adresse :


http://www.youtube.com/watch?v=zG7v-q6Qfzo

Jacques Lacaze 04/03/2013 23:05



Si vous ne l'avez ps vu, il est encore temps