Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 17:53

alba

 

Laisse moi une petite lumière, s’il te plait ...

 

Apprendre à lire et à écrire, ça s’appelle justice pour les pauvres …

 

Une nouvelle politique devrait partir de la revalorisation de la vie elle-même …

 

 


Haïti, l’appel du lambi et les voix ignorées de la reconstruction

http://www.youtube.com/watch?v=wheGQKGVoe8 


 

http://www.oregand.ca/veille/2012/01/deux-ans-apres-haiti-lappel-du-lambi.html

  

 

 

On attend toujours ce qu’a promis la "communauté internationale" d’aider et appuyer Haïti, que le financement arrive vraiment à Haïti car les gens vivent toujours sous des tentes de fortune. La population haïtienne, pour celui qui ne la connaîtrait pas, ce sont des personnes merveilleuses, qui ont le désir d’étudier, de savoir. Lorsqu’il y a une lumière électrique à un endroit, même à 1heure du matin, on trouve des jeunes en train d’étudier, car ils n’ont pas de lumière …

 

Docteur Carlos Guillen

Médecin cubain en Haïti

 

***

 

Le monde est en train de perdre le sens de la honte, devant les ambitions matérielles. Si nous continuons comme ça, nous allons tout perdre, car on ne le remarque pas seulement au niveau de la médecine mais aussi au niveau politique. Le monde souffre, nous sommes en train de détruire la planète et il faut la voir comme une seule maison.

 

Docteur Jorge Carr Gonzalez,

Vice coordinateur de l’assistance médicale en Haïti.

 

 

***

 

Le moindre petit chefaillon

de troisième catégorie

du fonds Monétaire

International ou de

la Banque Mondiale 

dispose de

plus de pouvoir

que le Président Préval,

même s’il n’a jamais

été élu par le moindre

vote du peuple haïtien.

 

Plus qu’au vote, le pouvoir

est au veto. Le veto

contre toute réforme :

 

Chaque fois que

le Président

ou un de ses ministres,

sollicite des crédits

internationaux pour

donner du pain

aux affamés,

du savoir aux analphabètes

ou de la terre aux paysans,

il n’obtient

aucune réponse

ou alors

ce type d’injonction :

 

Récitez bien la leçon !

 

Et comme

le gouvernement haïtien

rechigne à apprendre

qu’il faut démanteler

les quelques

services publics

qui subsistent,

les derniers

pauvres remparts

d’un des peuples les plus

désemparés au monde,

les professeurs déclarent

le candidat

non admissible à l’examen.

 

Grâce aux bons services

de ces philanthropes

internationaux,

le tremblement de terre

a anéanti un peuple anéanti.

 

Eduardo Galeano

Ecrivain uruguayen

 

 

***

 

Haïti n’a rien,

pas même une grue et

montre éloquemment

au monde entier

où mènera notre actuel

fascisme économique

qui ne veut rien tolérer,

ni services publics,

ni classe moyenne

entre opulence dorée

et misère générale.

 

Lyonel Trouillot

Ecrivain haïtien

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Liberté j'écris ton nom
commenter cet article

commentaires

pierrot rochette 04/02/2013 22:22


bravo pour la poésie haitienne:)))


bonne chance
aux poètes d'Haiti:)))


 Dans le cadre de mon vagabondage poétique
 blogs musée pertinents mais aléatoires
 pour mon oeuvre conceptuelle
 pertinente mais aléatoire...


 permettez-moi
 de vous offrir
 une de mes chansons


MA SOPHIE D'HAITI


COUPLET 1
 
tu m’as laissé
 dans une chambre du centre amour et vie
 tes deux bas gris
 
ceux que j’t’avais
 enlevés tendrement durant notre
 très belle nuit
 
où j’ai massé
 tes deux pieds avec mes mains d’Grand-père
 aux cheveux gris
 
mes doigts
 qui ont 20 ans de plus que tes orteils ont rangé
 au fond d’mon coeur
 tes deux bas gris
 
COUPLET 2
 
tu m’as laissé
 dans une chambre du centre amour et vie
 ta brosse à cheveux
 
celle avec laquelle
 tu m’as peigné à l’aurore
 les larmes aux yeux
 
5 semaines en Haiti
 auprès de ton mari,
 très loin d’ici
 
loin de ma tête
 sur ton ventre ou tu dansas l’amour
 pour ton mari
 par ta brosse à cheveux
 
COUPLET 3
 
Sophie
 le collier autour d’la brosse à cheveux
 entre tes deux bas gris
 
enivre le vent
 de ton absence de ta détresse, de ta peur
 de mal vieillir
 
ce soir
 j’fermerai la lumière
 j’dormirai entre tes bras imaginaires
 
entre
 tes deux bas gris, ta belle brosse à cheveux
 ton collier
 
es-tu enfin heureuse
 auprès de ton mari?
 ma Sophie d’Haiti
 
Pierrot
 vagabond céleste



www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com
sur google,
simon gauthier conteur, video vagabond celeste

SIMON 12/08/2012 21:41


 MON CHER JACQUES. Ence moment, je suis en vacances dans mon pays  BREIZ. Pour un temps, je ne m'occupe plus de politique, j'ai lu ton bloog et tu sais que je suis entierement avec
toi ! J'ai enregistré tes enseignements que je développerais, sur mon imprimante au retour. Pourl'instant je n'ai que l'ordi portable, pour garder  les contacts( entre autre I.Com )


.Envois-tu toujours des informations à Roberto Flores ? Amical bonjours à tous et bonnes vacances Jean Simon