Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 11:08

Selon une information de l'Agence France Presse: "La septicémie et la pneumonie d'origine nosocomiale font 48 000 morts par an aux Etats-Unis, selon la revue Archives of Internal Medicine. En 2006, ces infections souvent provoquées par des germes pathogènes résistants aux antibiotiques ont coûté 5,8 milliards d'euros en traitements".

Les infections noscomiales sont les infections contractées dans les établissements hospitaliers. Devant l'extrême importance  du phénomènes, relevons une série de faits:
- les bacilles multi-résistants sont désormais le quotidien des hôpitaux et cliniques
- leur émergence est due aux politique irrationnelles menées en matière d'antibiothérapie, sous la pression de l'industrie pharmaceutique,
- cette industrie s'est globalement retirée de la recherche sur de nouveaux antibiotiques, ce qui est très grave, car reconstituer une filière de recherche prendra des années,
- l'utilisation d'huiles essentielle dans la lutte contre les infections bactériennes et virales, ainsi que des plantes est une alternative dont l'efficacité a été démontrée, ..... mais ça ne remplie a les caisses de l'industrie, donc elle est marginalisée,
- même chose pour les bactériophages, dont l'efficacité a aussi été démontrée: ce sont des virus qui existent partout et qui comme leur nom l'indique bouffent avec délectation les bactéries qu'ils trouvent sur leur chemin. Ils ont été très utilisées en ex URSS et continuent d'ailleurs de lêtre.

OU EST LA SANTE PUBLIQUE DANS CETTE POLITIQUE CRIMINELLE, des milliers de morts, ce n'est quand même pas rien. Il faut savoir que ces infections tuent en France plus que les accidents de la circulation. A quand des radars?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Actualité
commenter cet article

commentaires