Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 10:47

Dépecage LybieMme Timochenko, doit bénéficier:

"d'un procès équitable qui doit aboutir à abandonner les poursuites injustifiées à son encontre".

C'est une forte déclaration du surdoué ministre des affaires étrangères de Sarkozy un certain Alain Juppé. Sans prendre parti pour ou contre cette responsable politique ukrainienne on ne peut que s'interroger sur un procès équitable dont le verdict est dicté par des dirigeants étrangers au pays concerné. En effet le même Alain Juppé indique: "La finalisation de l'accord (entre l'Union Euroéenne et l'Ukraine) ne pourra intervenir de notre point de vue - et c'est le point de vue majoritaire qui a été exprimé - que si le cas de Mme Timochenko est réglé".(Quotidien Le monde daté du 6 septembre 2011)

 

Décidément, ce Monsieur Juppé est le champion

de l'intervention dans les affaires

des autres états et peuples.


Le beau travail qu'il a dirigé contre le peuple Libyen au prétexte d'empêcher Kadafi de massacrer son peuple, agression qui a détruit les infra structure du pays le plus développé d'Afrique et tué des milliers de personnes, mais qui a comme conséquences:


- de permettre à Total de prendre 35% du pétrole de Libye

- et au chef d'Al-quaida Awatha al-Zuwawi  de s'emparer du pouvoir à Tripoli


Très beau coup, Monsieur Juppé. Je vous souhaite bien du plaisir avec votre nouveau copain.

Mettre un chef d'Al-Quaida a un tel poste quelques jousr avant le 11 septembre, pour un coup d'éclat, c'est un coup d'éclat!

 

Lisez cet article du site non aligné "Réseau Voltaire":

"Dans les années 80, la CIA incite Awatha al-Zuwawi à créer une officine en Libye pour recruter des mercenaires et les envoyer au jihad en Afghanistan contre les Soviétiques. À partir de 1986 les recrues libyennes sont formées au camp de Salman al-Farisi (Pakistan), sous l’autorité du milliardaire anti-communiste Oussama Ben Laden.
Lorsque Ben Laden se déplace au Soudan, les jihadistes libyens l’y suivent. Ils y sont regroupés dans leur propre compound. À partir de 1994, Oussama Ben Laden dépêche des jihadistes libyens dans leur pays pour tuer Mouammar Kadhafi et renverser la Jamahiriya populaire et socialiste.
Le 18 octobre 1995, le groupe se structure sous la dénomination Groupe islamique combattant en Libye (GICL). Durant les trois années qui suivent, le GICL tente par quatre fois d’assassiner Mouammar Kadhafi et d’instaurer une guérilla dans les montagnes du Sud. À la suite de ces opérations, l’armée libyenne —sous le commandement du général Abdel Fattah Younés— mène une campagne d’éradication de la guérilla, et la Justice libyenne lance un mandat d’arrêt contre Oussama Ben Laden, diffusé à partir de 1998 par Interpol.
Selon l’agent du contrespionnage britannique David Shayler, le dévelopment du GICL et la première tentative d’assassinat de Mouammar Kadhafi par Al-Qaida sont financés à hauteur de 100 000 livres par le MI6 britannique". 

 

N'oublions pas qu'Oussama Ben Laden, que le président étatsunien prétends avoir fait assassiner et disparaître le corps, a été longtemps un agent de la CIA.

Encore une fois: bien du plaisir Monsieur Juppé.

Mais personnellement, je suis pour que les peuples s'occupent eux mêmes de leur propres affaires sans intervention étrangères, ce qui d'ailleurs correspond à la charte de l'ONU.

Il faut exiger que l'OTAN se retire sans condition de la Libye comme de l'Afganistan ou de l'Irak. Et que Monsieur Juppé laisse l'Ukraine s'occuper de ses propres affaires. Le rôle d'un ministre des affaires étrangères n'est pas de faire la loi chez autrui.

Au passage, je suis profondément consterné de l'attitude de beaucoup de journalistes qui se sont totalement déconsidérés en multipliant les mensonges sur ce qui se passe en Libye où il y a bel et bien eu une guerre de l'OTAN contre un pays indépendant et membre de l'ONU, avec l'aide monarchies ultra réactionnaires du Golfe, qui de leur coté massacrent impunément leur peuple (que fait Monsieur Juppé?) qui veulent le départ de ces souverains inféodés aux USA et à l'Union Européenne.

Jacques Lacaze

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Actualité
commenter cet article

commentaires