Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 07:42

Article très démonstratif paru dans le « Manuel d'histoire critique » édité par Le Monde Diplomatique. Il montre d'une part qu'il fut possible pour un pays d'Amérique latine  d'avoir un développement économique très important, et ainsi de pouvoir satisfaire les besoins de la populatioin et d'autre part quel fut - et est toujours - le rôle des grandes puissances économiques qui avaient - et ont toujours - comme seul but d'enrichir la classe des riches. Ceci le plus souvent par la force des armes.

Et rien n'a changé dans le monde actuel du XXIéme. Les richesses sont toujours et TOUTES produites par les travailleurs, les ouvriers, les paysans et acaparées par les propriétaires des moyens de productions, les affairistes, les banques, les actionnaires. Bref les parasites inutiles qui imposent leur loi par la violence, la force des armes.

 

 

Et le Paraguay découvrit le libre-échange ...

"Quand il trouve porte close, le libre-échange sait s'imposer par les armes. Adepte d'un protectionnisme rigoureux, le Paraguay en a fait la douloureuse expérience entre 1865 et 1870, lors de la guerre de la Triple Alliance qui l'opposa au Brésil, à l'Uruguay et à l'Argentine. Financés par les milieux d'affaires londoniens, ces trois pays sont parvenus à le soumettre à l'économie-monde britannique".

 

 

Le libre échange, c'est la capitalisme!

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Luttes sociales
commenter cet article

commentaires