Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 18:09

 

  

La présidente de l'Autorité européenne

de sécurité des aliments appartient

à un lobby industriel


 La présidente du conseil d'administration de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA, EFSA en anglais) est aussi membre du conseil d'administration d'une association regroupant les plus grandes entreprises de l'agro-industrie. Telle est la révélation faite par José Bové , député européen (Europe Ecologie), lors d'une conférence de presse, à Bruxelles, mercredi 29 septembre.

efsa

     Les documents présentés font apparaître que Mme Diana Banati, la présidente du conseil d'administration de l'AESA, a dissimulé qu'elle appartenait aussi au conseil d'aministration d'ILSI Europe (International Life Science Institute), instance dans laquelle elle côtoie des représentants de dix grandes entreprises comme Kraft Foods, Nestlé ou Danone.

     L'Agence joue le rôle d'expertise scientifique pour les décisions de la Commission européenne en matière de produits alimentaires, notamment les OGM (organismes génétiquement modifiés). L'Autorité n'a jamais émis un avis négatif sur plus de 100 OGM examinés.

 

DEMANDE DE DÉMISSION

    De son côté, l'ILSI est une organisation internationale regroupant plus de 400 entreprises, dont Monsanto, Syngenta, Dupont, Nestlé et Kraft Foods. Dans les années 1980 et 1990, elle a ainsi relayé les efforts des fabricants de tabac pour affaiblir les initiatives de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le tabac. A la suite à plusieurs enquêtes, l'OMS a d'ailleurs exclu l'ILSI, en janvier 2006, de la liste des organisations pouvant participer à ses activités.

     M. Bové demande la démission de Mme Banati. "L'AESA n'a pas d'autonomie, elle est inféodée aux lobbies, juge le député, qui est également vice-président de la commission agriculture du Parlement européen. Son mode de fonctionnement doit être revu de fond en comble."

      Mme Banati a fait modifier, le 28 septembre, les mentions de sa déclaration d'intérêt, telle qu'on peut la consulter sur le site Internet de l'AESA : elle y fait soudainement apparaître son appartenance au bureau des directeurs de l'ILSI.

_____________________________________________________________________________________________________________

 

UN GRAND CLASSIQUE

La collusion entre les intérêts privés et les instances de contrôle sont un très grand classique. En matière de santé, l'histoire dite du sang contaminé par le virus du SIDA avait démontré que le même personnage avait 3 casquettes: a) celle de direction de la recherche sur les produits sanguins, b) celle de conseiller du Minsitre, c) celle d'industriel: il avait des intérêts dans la cmmercialisation de produits sanguins.

Cette politique de la triple casquette se perpétue. Il suffit de prendre des noms de Professeur en vue pour s'en rendre compte.


 

     

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Actualité
commenter cet article

commentaires