Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 11:54
REMARQUES DU DOCTEUR GERNEZ

Lettre du Docteur André  Gernez   au   Professeur Philippe Amouyel directeur de l'Institut Pasteur de Lill, datée du 

 19 novembre 2009. Cette lettre a été transmise aux autorités tant française qu'internationale. Po

 

 

En ayant le courage de la libérer de sa subordination commerciale, vous rendez à l'Institut Pasteur son éminente vocation scientifique.

   Investi coordinateur du plan ALZHEIMER par le Président Nicolas Sarkozy, auriez-vous aussi le courage de rétablir ses facteurs de protection qui sont le tabagisme et l'alcool alimentaire.

   Certes, l'action délétère indiscutable de ces facteurs a justifié en son temps leur élimination.

  Mais le caractère drastique pris par cette prohibition aboutit aujourd'hui à accentuer le profil exponentiel de l'évolutivité alzheimerienne et la diminution de l'âge d'incidence.

   Incontrôlé, sa charge sociale dépasse aujourd'hui celle, réunie, de la cancérisation et de l'athéromatose.

   Une donnée classique de physiologie éclaire cet avatar imprévu.

  En effet, de toutes les populations cellulaires, la population neuronale est la plus dépendante de l'oxygénation pour sa survie et sa cinétique divisionnelle.

   A elle seule, elle consomme 20 % de l'oxygène de l'organisme pour assurer sa viabilité et son activité mitotique requiert une oxygénation 10 fois supérieure.

 

 • Le tabagisme induit une hypoxie, intermittente et diurne, qui freine cette activité divisionnelle et retarde, ce faisant, le tarissement initiateur d'Alzheimer du stock blastique. Il en résulte une protection dont le taux est de 20 %.

 • L'alcool alimentaire - le vin en France - dissocie quant à lui le film graisseux apposé par la lipémie des repas sur la surface interne du réseau artériel. Devenue imperméable aux échanges gazeux, cette intima s'oppose au transfert de l'oxygène véhiculé par l'hémoglobine aux cellules irriguées.  L'alcool ingéré aux repas élimine l'hypoxie générée au long du nycthémère par la lipémie. En confortant l'oxygénation et la survie cellulaire il réduit le recours   compensateur aux cellules souches dont le tarissement du stock résiduel est retardé.  Le taux de protection qui en résulte est de 50 % (41 à 72 % selon les statistiques).

 

   L'urgence de rétablir ces deux facteurs de protection s'impose pour transformer en plateau gomperzien - ébauche de courbe de Gauss ultérieurement réalisable - l'exponentielle actuelle de morbidité.

   Encore faudra t-il affronter des ppsitions aussi ancrées qu'obtuses. Elles pourraient nécessiter une information du public, non entravé et ouvert sur son sort.

   Veuillez recevoir, Monsieur, l'expression de toute ma considération et de mes meilleurs  sentiments.

 

Cpopies: Président Nicolas Sarkozy

Monsieur François Fillon

Monsieur le Professeur François Gros, Président de l'Académie de Médecine.

 

Lire l'original de la lettre :   Amoyel.pdf Amoyel.pdf

Lire aussi les références données dans l'original: Ref1.pdf Ref1.pdf  et:  Ref2.pdf Ref2.pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Gernez André
commenter cet article

commentaires