Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 07:21

 ET QUI PAIE ...... mais tout n'est pas rose pour le peuple allemand, loin de là  .... seul le grand capital en Grèce, en France, comme en Italie, en Espagne, en Allemagne s'engraisse de façon immonde!

balances euro 1990-2000-2

Comparaison des excédents commerciaux de plusieurs pays européens avant l’Euro (1989-1999)

, et après...

 

 

Un schéma - emprunté au site "Faire vivre le PCF" qui résume bien la situation et la précipitation avec laquelle le Président Hollande se précipite prendre ses consignes auprès de Merkel ....

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Brèves
commenter cet article

commentaires

Xuan 18/05/2012 14:55


Bonjour camarade,


je ne partage pas les conclusions de cet article, notamment «la précipitation avec laquelle le Président Hollande se précipite prendre ses consignes auprès de Merkel ».


Selon le graphique, seuls les capitalistes allemands profiteraient de la situation.


Mais la balance commerciale et son évolution ne représentent pas l’ensemble des rapports entre les pays capitalistes.


Par exemple si on compare la balance commerciale des USA à celle des pays émergents, on pourrait en conclure que les USA sont à la botte de ces derniers, mais ce n’est pas le cas même si
l’impérialisme US a dû en rabattre.


Ce graphique induit en erreur, et malgré tout mon respect pour les travaux d’Annie Lacroix-Riz, le « choix de la défaite » n’est pas gravé dans le marbre à tout jamais.


Dans le pire des cas il ne concerne qu’une fraction de la bourgeoisie monopoliste.


 


Il faut notamment prendre en compte ce fait que le capital financier européen ( c'est-à-dire la fraction maitresse du capital européen) n’est pas dominé par la Bundesbank mais par la BNP,
première banque européenne.


Le cercle rapproché de ses 3000 et quelques collaborateurs vient de toucher une prime de 140 000 €.


Pas besoin d’être sorti d’HEC pour comprendre que le milliard à 1% de la BCE a été rapidement réinvesti dans les dettes européennes, et qu’au taux de 32 % en Grèce, c’est risqué mais ça rapporte
gros.


Elle y est avec la Société Générale le principal investisseur.


La dispute franco-allemande tournerait plutôt à mon sens sur un sujet bien plus sérieux que ceux abordés par les médias : comment récupérer le maximum de profits sans zigouiller
définitivement la poule aux œufs d’or.


 


Mais la contradiction nord-sud n’est plus la seule en Europe. A présent que le leadership franco-allemand est établi (Bruno Lemaire entérinait ce fait fin 2009 et la crise des fonds souverains
européens l’a confirmé), il s’agit de désigner le leader de ce nouvel empire et le duumvirat ne durera pas dix ans.


 


J’avais abordé ces sujets dans le forum marxiste-léniniste : http://humaniterouge.alloforum.com/communistes-dispute-franco-allemande-t3438-1.html


http://humaniterouge.alloforum.com/europe-maillon-faible-imperialisme-t3039-1.html


 


Si tu lis le document-programme de Laurence Parisot « besoin d’aire »


http://besoindaire.com/, véritable cahier des charges adressé au nouveau gouvernement, tu observeras que les capitalistes français ont pour ambition de
remplacer le dollar par l’Euro, rattraper (et dépasser) le taux de profit allemand, fédérer l’Europe et se mesurer avec les pays émergents.


Vaste ambition qui ne s’accommode pas d’une quelconque allégeance aux frères ennemis allemands.


Et rien ne permet de dire aujourd’hui qu’Hollande se mettra à genoux parce que le capitalisme tend au monopole et non au partage à l’amiable.


Il faudra certainement suivre avec attention l’évolution des rapports entre ces deux puissances, et s’opposer éventuellement à toute volonté chauvine voire belliciste de notre propre
impérialisme.


 


Salutations fraternelles