Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 16:51

Seralini.jpgLE Pr SERALINI N'EST PAS SEUL !

 

L'hebdomadaire: "Le Nouvel Observateur" publie sur son site à la date du 11 octobre 2012, un très important article:  

OGM : Séralini reçoit le soutien  de chercheurs internationaux

Le sous-titre est éloquent: Des scientifiques dénoncent, dans une lettre ouverte, les obstacles dressés par les industriels et les Etats contre la recherche indépendante.


Le site d’information "Independent Science News" a décidé de prendre part au débat sur les OGM. Le 2 octobre, il a publié une "lettre ouverte" de soutien au chercheur français Gilles-Eric Séralini, auteur d’une étude sur la toxicité du maïs OGM NK 603 sur les rats, qui a déclenché une vive polémique dans la communauté scientifique et les médias.


Le texte, intitulé "Séralini et la science", rédigé par sept chercheurs internationaux, signé par une vingtaine d’autres et traduit en français, profite de l’affaire Séralini pour pointer les nombreux obstacles auxquels se heurtent les scientifiques qui souhaitent mener des études indépendantes, dès lors que d'importants intérêts économiques entrent en jeu. "L'étude de Séralini et l'attention médiatique qui en résulte font ressortir des difficultés fondamentales qui se posent à la science dans un monde de plus en plus dominé par l'influence des grandes sociétés".

 

Les auteurs dénoncent 4 séries de faits:


  - Les "attaques de longue date contre les études faisant état de risques"


- Le "rôle des médias scientifiques"


- La "responsabilité réglementaire


- La complicité de l’Etat


Pour lire l'article entier du Nouvel Observateur cliquer sur:

link nouvelobs.com/ogm-le-scandale/

 

    Nous sommes au coeur du problème: la recherche scientifique a perdu son indépendance, ou elle fait l'objet d'attaques injustifiées et partisanes au nom de la rentabilité. Des recherches bidons et falsifiées sont légion au dépend de notre santé à tous. Ainsi les travaux qui montraient l'intérêt du THS (traitement hormonal substitutif  prescrits chez les femmes ménopausées) étaient falsifiés. La résultat a été une véritable épidémie de cancers du sein ..... 

     Des chercheurs de très grand talents sont ignorés ou vilipendés. Pour prendre un exemple caricatural, le Professeur Montagnier qui a quand même obtenu un prix Nobel de médecine et biologie est aujourd'hui, critiqué le plus souvent de façon très malhonnête par certains "chercheurs" et une presse aux ordres. Combien de chercheurs de grande valeur sont ainsi écartés au profit de petits personnages aux poches profondes?

     Chers lecteurs naviguez sur internet, quand vous voyez le soir au 20 heures une "grande personnalité" médicale nous vanter une découverte "révolutionnaire" et cherchez ses attaches avec le pouvoir et l'industrie pharmaceutique. Bingo, le plus souvent vous apprendrez qu'il occupe une place de "conseiller" auprès d'un grand groupe et en même temps, il préside une société médicale ou membre de l'académie, et enfin, il est conseiller du pouvoir exécutif. C'est facile à comprendre: en temps que "grande personnalité" il s'auréole de la casquette de scientifique. Il fait la promotion de sa découverte auprès des décideurs grâce à sa casquette de conseiller. Et il perçoit de confortables dividendes grâce à sa casquette de modeste membre du "comité scientifique" de big-pharma. Bref c'est un homme aux trois casquettes. Je signale que cette pratique sordide a été dénoncée   après le scandale du "sang contaminé par le virus du SIDA" et qu'il a été déclaré la main sur le coeur,  que la leçon avait été tirée. Mais le médecin mis en cause dans cette affaire criminelle, a été rapidement ré intégré par l'ordre des médecins et continue une carrière comme "chercheurs de tètes " aux dernières nouvelles qui me sont parvenues.

     Je voudrais simplement terminer en signalant qu'existe sur internet des sites comme celui d'"AFIS" ou "Imposteurs", qui soutiennent cette pseudo science aux ordres de l'industrie et du capital. Ces personnages, le plus souvent manient mieux l'injure que la vérité, et se réclament de fait du positivisme C'est une conception philosophique d'un homme du XIXème siècle nommé Auguste Comte (1798-1857). Mais leur positivisme est - outre qu'il est au service des riches - totalement étriqué. Mais ces personnages représentent un vrai danger aujourd'hui. J'y reviendrais  pour dire qu'il faut mener la bagarre contre ces conceptions, en percevoir le fond philosophique qui se rapproche plus de BHL que des lumières, et de la soumission aux pouvoirs en place quelle que soit sa couleur.

     C'est un combat majeur.

 

Jacques-Lacaze.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Idées Débats
commenter cet article

commentaires