Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 07:44

Renaud-Serge.jpegUne importante étude est rendue publique dans les médias médicaux sur l'efficacité du régime méditerranéen. Le chercheur bordelais Serge Renaud (décédé le 28 octobre 2012) est l'auteur de travaux sur ce qu'il a appelé le "paradoxe français". En effet, il a démontré qu'une consommation modérée de vin au repas était à l'origine d'une plus faible incidence des maladies cardio-vasculaire. Au passage, il montrait aussi que le cholestérol est "innocent" pour reprendre la formule du Docteur de Lorgéril, idée que défend contre big-pharma le Pr Even. C'est la photo du Pr Serge Renaud qui est en tète de cet article.

Le-re-gime-Cre-tois-S-Renaud.jpgJe profite donc de la publication de l'étude sur l'efficacité du régime méditerranéen pour rappeler l'importance des travaux du Pr Renaud. Au milieu des années 80 il entreprend une étude avec deux groupes de volontaires  ayant déjà été victime d'un infarctus du myocarde, donc à très haut risque de complications et de mortalité:

- le premier groupe reçoit un régime crétois, avec beaucoup de fruits, de légumes, de céréales et peu de viande, pas de lait et le beurre est remplacé par une margarine de canola mise au point par le Pr Renaud.

- le deuxième groupe continue les prescriptions classiques des cardiologues avec les fameux produits contre le cholestérol.

Les résultats montrèrent que, le régime crétois, abaissait de plus de 70% les risques de récidives d’infarctus, de  76% les décès cardiaques et de 61% les risques de cancer. La différence était telle que le Pr Renaud intérompait l'essai, et engageait tout le monde à adopter le régime crétois (ou méditerranéen). Je me souviens que dans un petit article dans un coin, le quotidien Le Monde signalait cet essai et posant la question, qu'elle autorité publique prendra la responsabilité de promouvoir cette méthode pour l'ensemble de la population? Nous connaissons la réponse: personne! Et aujourdd'hui la stupide "lutte" contre le cholestérol continue son chemin et nous payons toujours un lourd tribu à l'infarctus.

 de-Lorgeril MichelLe Docteur Michel de Lorgeril chercheur mondialement reconnu et qui a collaboré avec le Pr Renaud  continue inlassablement ce combat (son site: linkhttp://michel.delorgeril.info/ . Le Professeur Philippe Even s'est courageusement lancé dans l'arène avec son nouveau livre: "La vérité sur le cholestérol".

__________________________________________________________________

La nouvelle étude porte sur la

Prévention primaire

des maladies cardio-vasculaire.

"Le régime méditerranéen associé à des noix ou à de l’huile d’olive, réduit de 30% les accidents cardio-vasculaires"

 

 Abandonner son régime alimentaire actuel, souvent trop riche en graisses et en viandes rouges, pour un régime méditerranéen, qui fait la part belle aux poissons, aux fruits, aux légumes, noix, huile d’olive et même au vin, entraîne une extraordinaire réduction du risque cardio-vasculaire, comme le montre une étude publiée aujourd’hui dans la revue médicale, The New England Journal of Medicine.PROTEGER SA SANTER

 

Cette étude  a durée 5 années, et montre que les patients ayant suivi ce régime  sur cette période courte, en comparaison à ceux ne l’ayant pas suivi, bénéficient d’une réduction de 30% du risque "d’attaques cardiaques" (infarctus), "d’attaques cérébrale" (accident vasculaire cérébrale AVC) ou de décès d’origine cardio-vasculaire.

- les participants qui n’ont pas perdu de poids au cours de l'étude, en bénéficient  

- tous ceux qui prenaient des traitements médicamenteux réputés pour certains d'être efficaces sur la réduction des accidents cardio-vasculaires  : le régime méditerranéen a additionné son efficacité à celle des statines, antihypertenseurs (IEC), antidiabétiques et autres.

Le régime méditerranéen était recommandé par certains médecins, mais fortement critiqués, malgré les travaux du Pr Serge Renaud ou du Docteur Michel de Lorgéril - et bien d'autres. Les preuves d’efficacité étaient considérées comme faibles. L'étude publiée aujourd’hui dans la revue de référence NEJM est considérée comme méthodologiquement irréprochable. Elle a été réalisée en Espagne par le Dr. Ramon Estruch, professeur à l’Université de Barcelone. Les scientifiques ont recruté 7 447 patients, des hommes de plus de 55 ans et des femmes de plus de 60 ans. Ils avaient soit un diabète soit 3 facteurs de risque cardio-vasculaire comme une hypertension, un tabagisme, du cholestérol, une surcharge pondérale une obésité, ou un antécédent familial de maladie coronaire.

Les patients ont ensuite été divisés en 3 groupes : un groupe « régime méditerranéen » avec complément en huile d’olive extra vierge (1 litre/semaine), un groupe « régime méditerranéen » avec complément en fruits à coque (7,5 g d’amandes, 15 g de noix et 7,5 g de noisettes chaque jour) et un groupe contrôle recevant des conseils pour un régime hypocalorique.

Les investigateurs ont été particulièrement attentifs au suivi du régime. Les participants aux 2 types de régimes méditerranéens ont augmenté leur consommation de poisson, de légumes d’huile d’olive et de fruits à coque (amandes, noix, noisettes). L’activité physique des participants n’a pas évolué pendant l’étude, dans aucun groupe.

Au bout de 5 années, les analyses retrouvent une réduction d’environ 30% du risque cumulé de décès d’origine cardio-vasculaire, d’infarctus et d’accidents vasculaires cérébraux chez les patients ayant suivi le régime méditerranéen (109 évènements dans le groupe sans régime contre 96 dans le groupe régime méditerranéen + huile d’olive (significatif) et 83 dans le groupe régime méditerranéen + fruits à coque (très significatif). Est également retrouvé un bénéfice direct sur les accidents vasculaires cérébraux encore plus significatif chez ceux consommant des fruits à coque : 58 accidents dans le groupe sans régime contre 49 dans le groupe régime méditerranéen + huile d’olive (significatif) et 32 dans le groupe régime méditerranéen + fruits à coque (très significatif).

Le régime méditerranéen consistait en la prise au moins 3 fois par jour de fruits, 2 fois par jour de légumes (haricots, lentilles, petits pois au moins 3 fois par semaine), 3  fois par semaine de poisson, plus 4 cuillères à café d’huile d’olive par jour, par exemple avec une salade, et des fruits à coque. La viande rouge était remplacée par de la viande blanche type poulet, et le vin était autorisé, 7 verres par semaine au moment des repas. Les produits industriels de type pâtisseries industrielles, gâteaux secs, charcuteries et viandes travaillées industriellement, étaient à éviter.

Ainsi, en prévention primaire, un régime méditerranéen correctement suivi avec en ajout d’huile d’olive ou des fruits à coque réduit de 30% le risque d’évènements cardio-vasculaires, un bénéfice pratiquement comparable aux statines. Ce bénéfice commence rapidement après le début du régime comme le montre les courbes de survie divergeant très tôt.

SourcePrimary Prevention of Cardiovascular: Disease with a Mediterranean Diet  Ramón Estruch, M.D., Ph.D., Emilio Ros, M.D., Ph.D., Jordi Salas-Salvadó, M.D., Ph.D., Maria-Isabel Covas, D.Pharm., Ph.D., Dolores Corella, D.Pharm., Ph.D., Fernando Arós, M.D., Ph.D., Enrique Gómez-Gracia, M.D., Ph.D., Valentina Ruiz-Gutiérrez, Ph.D., Miquel Fiol, M.D., Ph.D., José Lapetra, M.D., Ph.D., Rosa Maria Lamuela-Raventos, D.Pharm., Ph.D., Lluís Serra-Majem, M.D., Ph.D., Xavier Pintó, M.D., Ph.D., Josep Basora, M.D., Ph.D., Miguel Angel Muñoz, M.D., Ph.D., José V. Sorlí, M.D., Ph.D., José Alfredo Martínez, D.Pharm, M.D., Ph.D., et Miguel Angel Martínez-González, M.D., Ph.D., for the PREDIMED Study Investigators

N Engl J Med 2013

Soulignons que les études menées par le Pr Serge Renaud comme celles du Docteur de Lorgéril sont tout à fait comparables à l'étude espagnole. Il existe aussi des données sur les différences de mortalité et de morbidité (AVC, infarctus) entre le Sud Ouest de la France et d'autres régions.

D'autres travaux montre que le vin contient des polyphénols ayant des propriétés anti oxydante, en particulier le resvératrol.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Santé
commenter cet article

commentaires