Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 10:18

ENORME EPINE DANS LES PIEDS D'HOLLANDE, VALLS, FABIUS ET COMPAGNIE: LE RETOUR DES JEUNES PARTIS EN SYRIE PARTICIPER AU MASSACRES DE LA POPULATION.

    Dans une lettre adressée à Michel Collon, la ministre de l'intérieur Belge, Madame Joëlle Milquet déclare "L’objectif exclusif de ma visite en Turquie en mai dernier portait sur le renforcement de la coopération relative à la situation des ressortissants belges et européens combattant en Syrie", ceci à propos de l'arrestation de Bahar Kimyongür en Espagne ce 17 juin et de la visite de Mme Milquet en Turquie. Sur le fond de l'affaire, voir sur le site Investig'action l'article de Michele Collon: link 

    Mon propos est de dire aux complices des criminels armés par Fabius, Hollande, Obama, le Quatar: vous mentez, vous trompez les peuples en France, en Belgqiue et ailleurs sur la vérité de la situation en Syrie. La tournure des évènements avec la mise en évidence du rôle réel  de ces criminels venus de partout et en particulier de Libye et toujours soutenu par les dirigeants français fait que la vérité éclate au grand jour. La situation en particulier des nombreux jeunes qui sont partis en Syrie pour participer à une sale guerre préoccupe les gouvernants.

    Le disciple servile du sinistre Jules Moch, le Valls, s'est inquiété un matin il y a une dizaine de jour au journal de France Inter du fait que ces centaines jeunes allaient revenir en France après leur aventure désastreuse et meurtrière en Syrie et que donc ils devenaient pour notre pays un très grand danger. Cette déclaration de Valls est restée isolé et n'a pas été reprise  semble-t-il par la presse ni répétée. Sans doute que l'alliance de fait de Fabius et du gouvernement français avec les terroristes criminels qui massacrent en Syrie passait avant l'intérêt de ces jeunes et de leur  familles et même la sécurité de la population en France. 

    Il n'est pas possible d'être plus servile vis à vis des intérêts des grands groupes pétroliers et des intérêts yankee que l'actuel gouvernement.

Petite note: j'ai refusé à la dernière présidentielle de m'associer au mot d'ordre de virer Sarkozy par le bulletin de vote: on ne choisi pas entre la peste et le choléra.

Jacques Lacaze

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Liberté j'écris ton nom
commenter cet article

commentaires