Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 11:20

Drapeau-CFDT-brule-.jpgSans nul doute, je ne vais pas me faire des amis! Mais bon, il faut dire les choses.

Premier acte. Mardi 5 mars 2013 manifestation à Lille appelée par la CGT, la FSU, Sud. Plus de 5000 participant, selon les organisateurs. Fin de manif, un drapeau CFDT traîne sur le trottoir. Un militant s'en empare et pour traduire sa révolte contre la signature par ce syndicat d'un accord scélérat avec les patrons, aux applaudissements  des manifestants présents, il met le faut au drapeau. Une manifestante se précipite et filme la scène, puis elle la met sur Internet. 

Deuxième acte. La confédération CFDT s'émeut de cette action et se plaint auprès des dirigeants CGT": Il s'agit d'un fait grave et inacceptable, a condamné la CFDT dans un communiqué. Cet acte constitue une attaque contre la liberté syndicale et la liberté d'opinion. Il est indigne du mouvement syndical". La  confédération CGT, en termes choisis mais net condamnent: "la CGT a pris ses distances avec les manifestants en déclarant que les divergences syndicales "ne sauraient justifier des actes qui ne respectent pas le pluralisme des idées et des organisations, comme ce fut le cas récemment lorsqu'un drapeau de la CFDT a été brûlé à l'occasion d'une manifestation", selon la quotidien Le Figaro..

 Troisième acte. La grande presse s'empare de l'événement et la vidéo est publiée (visible sur le site du Figaro), cliquez sur link


 

Ae-roport-NON-NDL.jpgCette image symbolise les mobilisations pour empêcher qu'une lourde dalle de béton recouvre ces verts pâturages, notre terre nourricière. Vous me direz: quel est le rapport entre les deux? Tout simplement que des initiatives simples peuvent suffire à montrer la réalité à  un très grand nombre de personnes, alors que de très longs discours ne font rien avancer et d'ailleurs ne sont même pas perçus, voire lu.

Puis au fond, nous sommes tous concernés! Ils sont moins de 1% des habitants de ce pays à posséder 4 fois le produit industriel brut de la France: les gens du CAC40, et nous sommes tous les autres à trinquer!

Alors? Bravo pour ces initiatives qui contribuent puissamment à changer la réalité. 

Jacques Lacaze

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

jean-jacques boucher 04/04/2013 10:51


Le torchon brûle !   Je crois que ce drapeau brûlé va rester dans nos mémoires !


Pertinente réflexion sur le travail de propagande !  Qui ne sous-estime pas  le nécessaire  travail de conviction, la confrontation idéologique, le travail théorique...


ce drapeau brûlé par l'acte lui-même mais surtout par les réactions des directions CFDT et CGT et ensuite les réactions aux réactions confédérales  ont mis en évidence la ligne de fracture
entre réformistes/collaborationnistes et une base qui n'entend ne plus se laisser faire!


 


 

Jacques Lacaze 04/04/2013 15:22



Je partage à 100% ta brève et pertinente nalyse: l'acte qui dévoille une réalité et oblige l'adversaire à réagir et son lien dialectique avec la séquence explication. Rien n'est plus comme avant
après ce drapeau qui a brulé. 



Amis de Karl Marx 16/03/2013 17:31


Nous avons publié ton article sur notre site.


Amicalement


AKM

Tourtaux 16/03/2013 13:06


Totalement en phase avec le camarade Roger.


Le combat de classe se mène frontalement et non avec des ya ka!


Fraternellement 

Roger 16/03/2013 11:55




Syndicalisme


Communiqué de la CGT
vendredi 15 mars 2013



Le mouvement syndical français est malheureusement divisé à propos des revendications à défendre face au patronat et devant le gouvernement, ainsi que sur l’attitude à adopter pour répondre
aux mesures d’austérité, aux plans de licenciement.


Cette situation qui porte préjudice à la capacité collective des syndicats à défendre les intérêts des salariés est d’autant plus source de tensions que le droit social est durement attaqué
en s’appuyant sur des accords minoritaires.


Les divergences syndicales ne sauraient pour autant justifier des actes qui ne respectent pas le pluralisme des idées et des organisations, comme ce fut le cas récemment lorsqu’un drapeau de
la CFDT a été brûlé à l’occasion d’une manifestation.


La CGT, qui tient son 50ème Congrès, réaffirmera son engagement à travailler à l’unité des salariés et de leurs organisations.


Comme toujours, la CGT a invité à ses travaux tous les syndicats qui ont, bien sûr, totale liberté pour constituer leur délégation.


Montreuil, le 15 mars 2013


Donc sur le site officiel de la CGT. Merci les "copains"! Vous n'en avez pas assez bouffé du syndicalisme rassemblé? Eh bien à la base nous n'en voulons plus surtout avec ce syndicat jaune!