Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 18:09

LE PLAN SECRET POUR LA JUSTICE

 

Le quotidien Libération du 8 septembre 2009, révèle les mesures du minitre de la jusice. A lire absolument et à méditer. A suivre très attentivement...

 

 

     C’est un plan secret, dévoilé aujourd’hui par le Syndicat de la magistrature (SM), documents à l’appui. En cas de pandémie grippale, le gouvernement envisage, en catimini, de bouleverser les règles de fonctionnement de l’institution judiciaire. Juge unique, huis clos, pas de débat contradictoire, prolongation des détentions provisoires… La justice grippée rime avec militarisée. Dans une lettre ouverte à la Garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie, communiquée en exclusivité à Libération, le Syndicat dénonce «la volonté de créer une justice d’exception par ordonnances gouvernementales», et «demande expressément» à la ministre «de renoncer à la mise en œuvre d’un tel dispositif liberticide».


     Le SM révèle que «des projets de textes modifiant l’organisation et le fonctionnement de la justice ont été transmis dans le plus grand secret aux chefs de cour en juillet 2009» - ainsi qu’aux procureurs généraux. Le premier document communiqué est un texte permettant au gouvernement «d’adapter la procédure pénale» par «voie d’ordonnance en cas de pandémie». Le second est le projet d’ordonnance lui-même, «portant adaptation des règles de procédure pénale et d’organisation judiciaire en cas de crise sanitaire». Il prévoit «de confier toutes les audiences pénales - quelle que soit la nature du délit - à un seul magistrat», et ce«en violation du principe de collégialité», soulignent les magistrats. Il envisage aussi «de remettre en cause la publicité des débats, en prévoyant la possibilité de généraliser le huis clos». Le plan pandémie de la justice enverra aussi les mineurs devant le tribunal correctionnel, contredisant les «principes constitutionnels et internationaux».


     Mais l’atteinte aux droits des justiciables est sans précédent aussi pour les gardés à vue et les détenus. Il est prévu de différer la possibilité de «s’entretenir avec un avocat à la 24e heure» - plutôt qu’au début de la garde à vue -, et «de prolonger les délais de détention provisoire de 4 à 6 mois sans audience ni débat devant le juge des libertés et de la détention qui statuerait sur dossier». En outre, «tous les délais de prescription» seraient suspendus. «Ces projets d’ordonnance sont révoltants, s’indigne Emmanuelle Perreux, la présidente du SM. Ce sont des mesures qui relèvent de l’Etat d’exception.» Le SM souligne «la disproportion manifeste entre une situation de pandémie grippale et la gravité des mesures envisagées».


     La méthode est aussi critiquée par le SM, qui déplore «l’absence de dialogue» et «l’infantilisation des personnels». Les instances de concertation ad hoc du ministère - le comité d’hygiène et de sécurité, et le comité technique paritaire - n’ont en effet pas été consultées.

 

 Voir l'intégralité du document:  link

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Grippe A (H1N1) et vaccin
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 18:02
Risque cardio-vasculaire
du Vioxx évident
4 ans avant
son retrait du marché


WASHINGTON, 23 nov 2009 Information de l'Agence France Presse. -

Le risque cardiovasculaire et de décès lié à à l'anti-inflammatoire Vioxx du laboratoire américain Merck aurait pu être détecté près de quatre ans avant son retrait volontaire du marché mondial par son fabricant en 2004, selon une analyse des résultats de 30 essais cliniques publiés lundi.
Ces travaux viennent appuyer une analyse à grande échelle rendue publique en novembre 2004 dans la revue médicale britannique The Lancet qui concluait que le Vioxx aurait dû être retiré du marché des années auparavant alors que les risques cardiovasculaires posés par ce médicament étaient déjà évidents.
Le Lancet avait aussi publié un éditorial condamnant Merck et la FDA, l'agence américaine de réglementation des médicaments. Celle-ci avait donné son feu vert à la mise sur le marché du Vioxx en 1999.
Selon la FDA, le Vioxx a été responsable de 88.000 à 139.000 attaques cardiaques dont 30 à 40% ont été probablement fatales pendant les cinq ans de commercialisation de l'anti-inflammatoire.
La dernière analyse parue lundi a porté sur des essais cliniques auxquels ont participé 20.152 personnes au total, âgées de quatre semaines à quatre ans.
Très rapidement l'anti-inflammatoire Vioxx avait connu un grand succès, engrangeant deux milliards de dollars annuellement pour Merck.
Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Je n'invente rien!
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 09:59

  Aucun commentaire n'est nécessaire.Grippe A. Je propose d'ouvrir un concours: la mesure la plus grotesque obtiendra le premier prix: à vos journaux et média favoris!

 

Des gendarmes

pour fermer

une école récalcitrante

Par TF1 News (D'après agence), le 23 novembre 2009 à 17h04, mis à jour le le 23 novembre 2009 à 22:55

Les militaires ont dû intervenir lundi matin pour fermer une école contre l'avis du maire, qui refusait de mettre en application l'arrêté préfectoral de fermeture pour cause de grippe A (H1N1).

 

 

 

Les gendarmes sont intervenus lundi matin pour fermer une école contre l'avis du maire, qui refusait de mettre en application l'arrêté préfectoral de fermeture pour cause de grippe A  (H1N1), a-t-on appris auprès de la mairie et de la préfecture.


L'école de Saint-Supice-de-Royan (Charente-Maritime), qui comprend sept classes et 160 élèves, a été fermée par les gendarmes à la demande de la préfecture alors que le maire, Martial de Villelume, attendait une décision des parents. "Tout est rentré dans l'ordre. Ça s'est passé dans le plus grand calme. Il m'a été rappelé que c'est le préfet qui prend la décision et que le maire n'a rien à voir là-dedans", a indiqué à Reuters Martial de Villelume.
Des "suspicions de grippe A"

 
Le premier magistrat de cette commune de 2.700 habitants proche de Royan a précisé que "depuis ce matin les enfants partent au fur et à mesure de l'arrivée de leurs parents qui galèrent pour certains pour organiser la garde". Martial de Villelume a expliqué que son refus était né de la méthode utilisée. "On m'a prévenu par téléphone vendredi soir alors que l'école était fermée jusqu'à lundi et c'était compliqué de prévenir les familles. J'ai considéré qu'on pouvait attendre lundi pour en parler avec les parents", a-t-il dit.
 
Le maire de la petite commune proche de l'embouchure de l'estuaire de la Gironde a regretté que la décision de fermeture ait été prise uniquement sur des "suspicions de grippe A". "Vendredi, il y avait 14 cas suspects mais les médecins ont avoué qu'ils étaient incapables de dire s'il s'agissait de la grippe A ou de la grippe saisonnière", a précisé le maire qui dit avoir tenté en vain de négocier avec le préfet pour une fermeture seulement des classes les plus touchées. Les sept classes de l'école primaire de Saint-Sulpice-de-Royan seront fermées jusqu'à lundi prochain.

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Actualité
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 11:54
REMARQUES DU DOCTEUR GERNEZ

Lettre du Docteur André  Gernez   au   Professeur Philippe Amouyel directeur de l'Institut Pasteur de Lill, datée du 

 19 novembre 2009. Cette lettre a été transmise aux autorités tant française qu'internationale. Po

 

 

En ayant le courage de la libérer de sa subordination commerciale, vous rendez à l'Institut Pasteur son éminente vocation scientifique.

   Investi coordinateur du plan ALZHEIMER par le Président Nicolas Sarkozy, auriez-vous aussi le courage de rétablir ses facteurs de protection qui sont le tabagisme et l'alcool alimentaire.

   Certes, l'action délétère indiscutable de ces facteurs a justifié en son temps leur élimination.

  Mais le caractère drastique pris par cette prohibition aboutit aujourd'hui à accentuer le profil exponentiel de l'évolutivité alzheimerienne et la diminution de l'âge d'incidence.

   Incontrôlé, sa charge sociale dépasse aujourd'hui celle, réunie, de la cancérisation et de l'athéromatose.

   Une donnée classique de physiologie éclaire cet avatar imprévu.

  En effet, de toutes les populations cellulaires, la population neuronale est la plus dépendante de l'oxygénation pour sa survie et sa cinétique divisionnelle.

   A elle seule, elle consomme 20 % de l'oxygène de l'organisme pour assurer sa viabilité et son activité mitotique requiert une oxygénation 10 fois supérieure.

 

 • Le tabagisme induit une hypoxie, intermittente et diurne, qui freine cette activité divisionnelle et retarde, ce faisant, le tarissement initiateur d'Alzheimer du stock blastique. Il en résulte une protection dont le taux est de 20 %.

 • L'alcool alimentaire - le vin en France - dissocie quant à lui le film graisseux apposé par la lipémie des repas sur la surface interne du réseau artériel. Devenue imperméable aux échanges gazeux, cette intima s'oppose au transfert de l'oxygène véhiculé par l'hémoglobine aux cellules irriguées.  L'alcool ingéré aux repas élimine l'hypoxie générée au long du nycthémère par la lipémie. En confortant l'oxygénation et la survie cellulaire il réduit le recours   compensateur aux cellules souches dont le tarissement du stock résiduel est retardé.  Le taux de protection qui en résulte est de 50 % (41 à 72 % selon les statistiques).

 

   L'urgence de rétablir ces deux facteurs de protection s'impose pour transformer en plateau gomperzien - ébauche de courbe de Gauss ultérieurement réalisable - l'exponentielle actuelle de morbidité.

   Encore faudra t-il affronter des ppsitions aussi ancrées qu'obtuses. Elles pourraient nécessiter une information du public, non entravé et ouvert sur son sort.

   Veuillez recevoir, Monsieur, l'expression de toute ma considération et de mes meilleurs  sentiments.

 

Cpopies: Président Nicolas Sarkozy

Monsieur François Fillon

Monsieur le Professeur François Gros, Président de l'Académie de Médecine.

 

Lire l'original de la lettre :   Amoyel.pdf Amoyel.pdf

Lire aussi les références données dans l'original: Ref1.pdf Ref1.pdf  et:  Ref2.pdf Ref2.pdf

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Gernez André
commenter cet article
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 17:56
Des données rassurantes
sur les phytoestrogènes

 

 

Sous le titre ci-dessus, la revue d'information médicale sur internet Agora publie  le : Mercredi 18 Novembre 2009 une importante information concernant les phytoestrogènes. C'est très important, car de nombreuses voix s'élève pour critique ou condamner l'utilisation de plantes contenant des phytoestrogènes. D'ailleurs, toute une campagne est menée contre les plantes médicinales, les compléments alimentaires, les vitamines même présentées comme des tueuses. L'industrie pharmaceutique ne recule devant aucun sacrifice et surtout celui de la vérité!

 

(Cette information provient de: CB Tempfer et al. Am J Med 2009 Oct ; 122(10) : 939-46.e9.)

 

La méfiance vis-à-vis du traitement estroprogestatif a conduit nombre de femmes à utiliser les phytoestrogènes pour traiter les troubles climatériques de la ménopause. Une méta-analyse portant sur 174 essais randomisés comparant les phytoestrogènes à un placebo ou à l´absence de traitement a évalué la tolérance de ces « médications naturelles ». Des effets indésirables ont été relevés dans 92 des 174 essais analysés. Leur incidence était comparable dans les groupes traités par phytoestrogènes et les groupes témoins (36,7% vs 38% ; p = 0,2). Les effets secondaires gastro-intestinaux étaient plus souvent rapportés chez les patientes traitées par phytoestrogènes (p = 0,003 ; IRR 1,28 ; IC 1,08-1,50).

Aucune différence significative n´a été relevée en ce qui concerne les effets musculo-squelettiques, gynécologiques et neurologiques et les effets non spécifiques. En particulier, il n´y avait pas d´augmentation significative des effets secondaires d´origine hormonale (hyperplasie, cancer de l´endomètre cancer du sein).


Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Actualité
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 12:49
Dans sa lettre du 25 septembre 2008 au médecin conseil de la sécurité sociale de Cergy, le Docteur Julien Blain, fait une mise au point remarquable sur les médicaments génériques.
Elle peut être lue en cliquant sur:
Sur-les-g-n-riques--Dr-J.-Blain.pdf Sur-les-g-n-riques--Dr-J.-Blain.pdf
Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Idées Débats
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 17:32
 
Article paru dans le quotidien Le Figaro, sous la signature de Madame Armelle Bohineust en date du 25 septembre 2009.

Les vaccins, nouvel eldorado des

laboratoires pharmaceutiques


      Longtemps derniers de la classe, les vaccins sont devenus les chouchous des laboratoires. Chris Viehrbacher, le PDG de Sanofi Aventis, a fait de cette activité l'un des cinq piliers de sa croissance. Le laboratoire français, déjà leader mondial du vaccin, vient de racheter le groupe indien de vaccins Shantha Biotechnics et de lancer la construction d'une usine au Mexique. (note de JL, sous le haut patronage de Sarkozy)  Sanofi Aventis prend même des risques pour accélérer son développement dans ce secteur. Sa filiale Sanofi Pasteur a investi au printemps 350 millions d'euros dans une usine de vaccins contre la dengue. L'investissement est adapté aux enjeux de la maladie qui touche 250 millions de personnes chaque année. Mais le pari est audacieux, car le vaccin n'existe pas encore. Il a « une chance sur trois de ne jamais voir le jour », estime Chris Viehbacher. Sanofi Aventis est loin d'être le seul laboratoire à investir sur ce marché porteur. C'est notamment pour entrer dans l'univers du vaccin, que l'américain Pfizer a mis en janvier la main sur son compatriote Wyeth. Dans la corbeille, il a trouvé le Prevenar, un vaccin contre la méningite dont les ventes ont atteint 2,7 milliards de dollars en 2008.

      Les grands labos misent sur les vaccins pour compenser la chute brutale qui attend leur chiffre d'affaires d'ici à 2013. À cette date, la plupart des brevets qui protègent leurs médicaments vedettes auront expiré. Autant dire que les fabricants de génériques, c'est-à-dire de copies moins chères, envahiront le marché. (Notes de JL: les laboratoires ne trouvent plus de nouveaux médicaments. Et, ils se gardent bien d'explorer des voies prometteuses comme l'utilisation des bactériophages: virus qui éliminent les bactéries. Cette technique est très bon marché, c'est son principal défaut.... Pourtant l'ex URSS a  suivi cette voie avec succès. Bien entendu, l'homéopathie, la phytothérapie etc qui ne génèrent pas de "blockbusters" sont maintenues dans la marge.)

Les vaccins sont difficiles à copier

      Or, l'un des atouts des vaccins, c'est justement qu'ils ne sont pas généricables. Fabriquer un vaccin exige un savoir-faire et des usines spécifiques, alors qu'il suffit de composer une formule pour copier un médicament classique. Autre avantage, les vaccins peuvent, eux aussi, accéder au statut de blockbusters, c'est-à-dire dégager un chiffre d'affaires supérieur au milliard de dollars. Il suffit pour cela qu'un ou plusieurs gouvernements décident de vacciner tout ou partie de leur population ! Mieux, quand les Etats passent commande, les laboratoires échappent aux stocks et aux invendus. C'est ainsi que Sanofi a réalisé, l'an dernier, un chiffre d'affaires de 736 millions d'euros rien qu'avec la grippe saisonnière. La grippe A est « une opportunité de revenus significative en 2009 et 2010 », a précisé jeudi Chris Viehbacher. (On dit merci à qui? )

 

      Le vaccin a un bel avenir devant lui. Il représentait l'an dernier moins de 3 % du marché pharmaceutique mondial. Mais il affiche une croissance annuelle à deux chiffres. Le secteur devrait générer plus de 20 milliards de dollars (14 milliards d'euros) de chiffre d'affaires à l'horizon 2012.   "C'est un outil de prévention. Et, à ce titre, il est de plus en plus intégré dans les politiques d'assurance-maladie " (d’où, pour ces gens, l'urgence de liquider l'assurance maladie issue du Conseil National de la Résistance et des ministres de la Libération, et de lui substituer Malakoff-Méderic, dont le PDG est ... Le frère de Nicolas Sarkozy. JL) , explique un expert du secteur. Sans compter que les nouveaux besoins, liés aux pandémies grippales, au virus du sida, etc., multiplient les pistes à creuser. Les laboratoires l'ont bien compris. L'industrie du vaccin investit désormais autant dans la recherche et le développement que le reste de l'industrie pharmaceutique.

Pas loin de 150 vaccins sont à l'étude aujourd'hui dans le monde(Bonjour les dégâts: un petit chiffre pour comprendre. Avant la campagne de vaccination contre l'hépatite virale B, il y avait environ 35 000 nouveaux cas de Sclérose en plaques. Depuis, il y en a 85 000. A ce rythme-là, l'industrie pharmaceutique et les nouveaux vaccins ont de beaux jours devant eux! Et, je ne parle pas des autres maladies auto-immunes  JL )

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Grippe A (H1N1) et vaccin
commenter cet article
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 09:28
DEUX VIDEOS QUI MONTRENT CLAIREMENT LE FOND DU DEBAT.
 
 1) une vidéo sur l'industrie pharmaceutique et  principalement le Tamiflu. Elle nous vient d'Argentine et est sous titrée en français grace à Rudy Duboille.
Cliquer:  link

2) Une émission remarquable de la chaine ARTE.
Cliquer:  link
Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Grippe A (H1N1) et vaccin
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 12:27
"Tabagisme et inégalités sociales :
les milieux défavorisés
sont les premiers touchés"

Selon une information publiée par la Société Française de Santé Publique:
 

   L’observatoire régional de santé en région PACA publie les résultats d’une étude sur l’inégalité des effets de la lutte contre le tabagisme. Cette étude, réalisée avec les soutiens financiers de l’Inca, la Mildt, l’Inserm et l’Inpes, s’appuie sur des données relevées par l’Inpes entre 2000 et 2008.

   L’étude montre que la lutte contre le tabagisme a un impact différencié en fonction des catégories socioprofessionnelles, renforçant les inégalités sociales de santé. En termes de prévalence tabagique, l’écart entre les moins diplômés (45% de fumeurs en 2000, 39% en 2005) et les titulaires d'un diplôme universitaire (35% en 2000, 26% en 2005) va en augmentant. Pourtant, le poids financier du tabac pèse de plus en plus chez les plus démunis.

   Pour les personnes dites "défavorisées", c'est à dire, les travailleurs, les chômeurs, les jeunes, bref les victimes de la politique mise en oeuvre depuis des décennies, utilisent le tabac comme anxiolytiques. Ces personnes sont les premières touchées par les maladies liées au tabac, c'est à dire, principalement,  les maladies cardio-vasculaires et les cancers.

 

Notes: - Inca: Insitut National du Cancer

- Mildt: Mission Interministér!elle de Lutte contre les Drogues et les Toxicomanies

- Inserm: Institut National  por la santé et la Recherche Médicale

- Inpes: Institut National pour la Prévention et l'Educatioin à la santé.

Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Actualité
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 08:10
CITATION EN REFERES
CONTRE L'ETAT BELGE ,
DEPOSEE PAR DES CITOYENS

Accédez au texte de la citation:

http://www.scribd.com/doc/21144483/GrippeA-H1N1-Citation-en-Referes-Belgique

Cette citation est l'aboutissement d'une lutte et d'une mobilisation intense depuis quelques semaine (voir articles précédents) sur ce blog). C'est l'absence totale de réponses sur le fond de la part du ministre en charge de la santé, accompagnée de mesures  visant à l'instauration de mesures anti-démocratiques pour imposer massivement cette vaccination de plus en plus contestée par autant le corps médical que les citoyens qu'il a été décidé de faire cette démarche. Elle est soutenue par des élus, des médecins, des professionnels de la santé, des avocats et de très nombreux citoyens.
Aux USA une plainte a été déposée pour interdire cette vaccination de masse.
Repost 0
Published by Jacques Lacaze - dans Grippe A (H1N1) et vaccin
commenter cet article