Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 12:30

CANCER:

"UNE PANDEMIE APOCALYPTIQUE

SI RIEN N'EST FAIT"

selon l'Obs du 4 novembre 2016. L'hebdo ajoute: "Le Congrès mondial contre le cancer s'est tenu du 31 octobre au 3 novembre à Paris. Christophe Leroux, porte-parole de la Ligue contre le cancer, dresse le bilan".

Voir l'article de :

http://tempsreel.nouvelobs.com/sante/20161103.OBS0676/cancer-une-pandemie-apocalyptique-si-rien-n-est-fait.html

___________________________________________________________________________________

COMMENTAIRE ET  TÉMOIGNAGE

DE JACQUES LACAZE

« Il existe désormais des thérapies innovantes ultra-performantes contre différents types de tumeurs, y compris contre celles réputées inguérissables ». Je ne suis certainement pas le seul médecin, qui comme l'ensemble de la population, entend ou lit ce genre d'affirmation péremptoire. C'est pratiquement plusieurs fois par an et depuis des décennies, que ce phénomène purement médiatique se produit. En notant qu'en général l'annonce est agrémentée d'une très belle photo d'une jeune femme procédant à la rituelle palpation de son sein .... Tout est bon pour faire passer un message, quelque soit sa qualité.

J'ai fait face à un cancer il y a 3 ans. Très tranquillement et sans jamais ni m'affoler, ni m'angoisser, j'ai contacté un ami chirurgien. Il m'a opéré, les choses se sont très bien passées et je me fait contrôler chaque trimestre depuis. Et en même temps, j'ai mis en route des moyens actifs de prévention.

Mais d'abord, quoi de nouveau est révélé dans cet article de l'Obs ? Que de très vieilles méthodes thérapeutiques, quasiment aussi vieille que la cancérologie, deviennent « ultra performantes ». Bigre, et j'insiste j'ai lu ce type d'informations – privilège de l'âge sans doute – un nombre incalculable de fois. Mais sans doute qu'une jeune génération (oublieuse de l'histoire des thérapeutiques anti cancer??) s'est enfin levée ?

Tout en notons que strictement rien de nouveau n'est proposé ! Mais, ne soyons pas trop négatif et attendons sereinement « la révolution » à la veille de laquelle nous sommes semble t il conviés.

Bien sur, j'ai noté le scoop : « Le cancer est une maladie multi-factorielle, l’environnement a donc très certainement un impact ». Je rappelle pour ceux qui ne le sauraient pas ou qui l'ont oublié, qu'un cancer est « guéri » s'il ne récidive pas au bout de 5 ans. Si la personne décède à 5 ans et un mois pas exemple, elle décède « guérie ».

Il n'est pas question pour moi de proposer une solution, mais quand même une piste. « On ne comprend toujours pas pourquoi certains échappent à cette maladie et d’autres non. La génétique n’est qu’une partie de l’explication » est il précisé. Sans développer il est classiquement, mis en avant ce qu'on appelle les « causes des cancers », c'est à dire las facteurs qui sont mis en évidence dans le processus qui conduit à un cancer. Et bien entendu, il faut lutter contre ces causes. Mais …...

On sait de science sure qu'un cancer se développe à partir d'une cellule qui a muté. La mutation en question faisant retrouver - en partie - à la nouvelle cellule, la propriété des cellules embryonnaires de se multiplier selon une progression géométrique (1, 2, 4, 8, 16, 32, 64, …. ). Le calcul montre très facilement en de combien de temps on passe d'une cellule à 1 milliard de cellules soit la masse de 1 gramme, qui est le seuil de détection le plus précoce d'un cancer ( par exemple sur un canal galactophore). Une cellule se divise en moyenne 4 fois par an. En général, la détection se fait à un stade beaucoup plus tardif, stade auquel le cancer s'est déjà solidement implanté et est donc difficile à éradiquer.

L'idéal est donc de pouvoir intervenir avant ce stade de 1 milliards de cellules, et si possible, bien avant. C'est, l'enjeu de la prévention active du cancer. Il faut savoir que la masse de 1 gramme est atteinte au bout de 8 ans.

Il va de soi, que l'écrasante majorité de ces embryons de cancer que nous fabriquons tout les jours sont éliminés par notre système de défense. Une cellule qui y échappe en France par exemple a concerné en 2015, 385 000 personnes (211 000 hommes et 174 000 femmes) selon les chiffres publiés.

A mon humble avis la prévention doit être proposée à l'ensemble de la population française et au moins à partir de 40 ans. Je signale que l’enquête SUVIMAX (voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/SU.VI.MAX ) a donné des infos de grande valeurs en démontrant qu'une population soumise simplement à un régime et une complémentation en divers sels minéraux et vitamine, voit l'incidence du cancer diminuer d'une façon significative. Cette information doit être publiée et illustrée année après année au moments sensible. Ce devrait être la tâche de la presse en particulier.

A quand une politique publique et nationale de prévention active des cancers ?

Docteur Jacques Lacaze

http://www.prevention-cancer.net/site/

Published by Jacques Lacaze - dans Santé
commenter cet article
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 11:18

APPEL A L'ACTION DU DOCTEUR JULIEN DROUIN

Mon confrère et ami, le Docteur Julien Drouin, est convoqué le  9 novembre 2016 au siège du conseil national de l'ordre des Médecins à Paris. Il s’agit du jugement en appel de « l'affaire» qui "l'oppose" au conseil départemental de l’ordre des médecins des bouches du Rhône et de celui de l'Ain.

Julien nous explique : « Je ne suis "opposé" à personne !

« Initialement ces deux conseils me reproches les choses suivantes :

      -Avoir détourné un patient du traitement conventionnel

      -Avoir conseiller des traitements « non validés » par la science.

« Évidement tout cela est faux, archi faux !  Ce que je propose est complémentaire au traitement conventionnel et ne vise en rien à le remplacer. En cas de cancer de demande toujours de consulter un oncologue.

« Mais il semble qu'on veuille me faire dire l'inverse !

« Concernant les traitements « non validés» tout le monde sait que personne, à part nous les citoyens, n'a intérêt à financer des études sur des traitements naturels chez l'homme. Cela ne

« rapporte » rien. Et comme il n'y a plus de recherche publique... Pas d'étude, pas d'avocat. L'impasse peut durer des siècles. Mais lorsque vous êtes dans l'impasse, un cancer résistant comme ce fut le cas pour mon père, vous ne les avez pas "ces siècles". Pourtant les résultats sont très très encourageants chez l'animal.

« Je m’intéresse en temps que « chercheur », scientifique, et fils d'un homme décédé du cancer du colon résistant au traitement conventionnel, aux approches complémentaires et aux rémissions « spontanées » de cancer. Bref à toutes les approches qui pourraient ajouter quelque chose au traitement conventionnel.

« Savez vous par exemple qu'une étude à montré que des femmes atteints de cancer du sein qui participaient à un groupe de libération émotionnelle voyaient leur survie doublée ? (Voir l’article : http://www.eftmarseille.com/blog/emotion-et-cancer-quel-rapport-docteur )

« Comment ne pas s'y intéresser et ne pas le conseiller ?

« J'ai publié sur youtube (https://www.youtube.com/watch?v=gqAjr80QfaU) une conférence qui résume 7 ans de recherches sur le sujet.

« L'affaire à été jugé devant le conseil régional de l'ordre des Médecins à Marseille, et j'ai été blanchi.  Les deux conseils départementaux ont décidé de faire appel de la décision auprès du conseil national de l'ordre des Médecins. 

…..

« Pourquoi je vous raconte cela ?  Parce que, derrière une affaire qui semble ne concerner que le Docteur Julien Drouin, c'est en réalité toute le médecines complémentaires qui sont concernées, son accès pour le grand public. Et ce n'est pas la première fois que l'on cherche à l’écarter de cet accès, et de loin!  (cf, les Drs Jean Solomides, Mirko Beljanski, André Gernez,  et bien d’autres ...)

« TOUT ceux qui sont intéressés par les médecines complémentaires, intégratives etc  (prise en compte de l'aspect émotionnel, mental et physique) sont concernés.

« Si c'est votre cas, et si vous ne dites rien aujourd'hui, si vous ne placez pas votre « vote », demain vous ne trouverez plus aucun médecin proposant ce type d'approche complémentaire en France.

« La question est « quelle médecine voulez-vous pour vous, votre famille et pour ce pays ? » »

« Je  suis pour un dialogue entre les deux approches. Elles ne s'opposent pas.  La majorité des Médecins, oncologues et autres, membres du conseil de l'ordre ou pas, sont intelligents, ouverts, et humains. J'en connais personnellement plusieurs. Le jugement favorable me concernant devant le conseil régional des Médecins en témoigne. Mais force est de constater qu'une petite minorité ne veut pas dialoguer.

« Alors comment placer son « vote » ?  En apportant votre soutien :

1 - Vous n'êtes pas sans savoir que pour se défendre correctement il faut un bon avocat. Et un bon avocat cela coûte cher. Je considère avoir le meilleur avocat possible à mon coté. Je n'aurais pas pu rêver mieux. Il m'a brillamment défendu devant le conseil régional de l'ordre des Médecins. Mais c'est bien simple, aujourd'hui je n'ai pas de quoi le payer. Et à trois semaines de l'audience, cela fait un peu désordre... Donc si vous voulez me soutenir financièrement vous pouvez faire un don ici :

2- Mettre un coup de projecteur, pour éviter que cela soit jugé dans «l'ombre». Donc si vous vous sentez guidé à le faire partagez ce message à vos contacts, sur les réseaux sociaux etc...

3- Envoyez vos pensées positives.

Merci d'avance.  Amitiés.  Dr Julien Drouin

Site Internet : www.eftmarseille.com

 

Voir « appel à l’action » du Dr Julien Drouin : http://www.eftmarseille.com/blog/appel-a-l-action

 

29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 15:01

La loi El Khomri a été élaborée et imposée à la France par la commission Européenne.

Cet organisme supranational n'a jamais été élu par les citoyens européens et n'est pas l'émanation d'une assemblée élue. Le président de la commission Jean-Claude Juncker est désigné par les chefs d'états.

Ila déclaré que «la réforme du droit du travail voulue et imposée par le gouvernement Valls est le minimum de ce qu'il faut faire».

Coralie Delaume est journaliste explique dans un article du quotidien Le Figaro, qui n'est pas à ma connaissance d'extrême gauche:  "La loi El Khomri est un produit d'importation made in Union européenne (voir explications détaillées ici). Les «Grandes orientations de politique économique» (GOPÉ), dont l'existence est posée par les traités, et le «Programme national de réformes» (PNR), qui s'inscrit lui-même dans le cadre de la stratégie Europe 2020 «pour une croissance économique intelligente, durable et inclusive» (tsoin-tsoin), prescrivent à de nombreux pays et depuis longtemps le malthusianisme budgétaire et la modération salariale".

Il est absolument nécessaire de se reporter à cet article parfaitement clair. Il permet de comprendre en quoi cette loi n'a strictement rien à voir avec les intérêts des travailleurs de français  et au contraire, elle vise à diminuer les salaires, les acquis sociaux, à augmenter le chômage qui est un moyen de faire pression sur les salariés ayant du travail etc etc. Les retraites sont d'ores et déjà dans le collimateur , il faut le savoir.

Bref à nous ramener au XIXéme siècle.

On comprend pourquoi le gouvernement actuel qui fait le contraire de ce qu'il a promis à l’élection du président, est en fait un simple rouage de l'Europe qui elle est pilotée par le grand capital international. Ces guignols ne peuvent même pas s'opposer aux décisions de ces oligarchies!

Aux précédentes crises, le gouvernement (de Chirac par exemple) avait quelques marges de manœuvre. La grande  gueule de Matignon,  avec ses mâles coups de menton, est tenu par les dirigeants de l'Europe par les c. et il ne peut pas faire autre choses que d'obtempérer ou partir. Il se trouvera toujours un trou du c. pour faire le sale travail.!

Dis très crûment, c'est de ça qu'il s'agit.

 

Je ne conseille pas souvent de voir un article du Figaro .....   celui là est à lire: 

Published by Jacques Lacaze
commenter cet article
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 11:33

Cet homme politique a fait campagne pour accéder à la présidence de la République.

Il déclarait haut et fort "mon ennemi c'est la finance. Ma priorité c'est la jeunesse et l'Education Nationale".

Il a été élu.

Les députés de son parti ont été élus dans la foulée. Un gouvernement a été mis en place, qui sera rapidement dirigé par l'homme qui a réalisé le score le plus bas aux primaires du parti du nouveau président !!!!

Entré sous les ors de la République il  change d'avis et devient l'ami de la finance. Il nomme même un jeune loup ambitieux, un homme des banques au ministère de l'économie.

Toute une partie des députés de son parti le rejoint dans sa nouvelle voie.

Certains restent fidèles aux promesses faites, et refusent d'avaliser cette volte-face à la forte odeur de trahison. 

La pire loi que le Parlement a aujourd'hui, à adopter, loi devant laquelle les présidents de droite ont reculé, est défendue par ce président et ce gouvernement.

Et la ministre sortie de nulle part, qui porte cette loi, accuse, ceux qui restent fidèles aux engagements de campagne, à leur électorat et n'ont pas accepté de se renier, d'être de droite et de trahir leur électorat !

Cela me rappelle de la part de ce parti au moins deux évènements dramatiques:

-   en 1940, une majorité de députés socialistes ont voté les pleins pouvoirs à Pétain. Ceux qui ont refusé ont gagné la magnifique distinction d'avoir gravi le Chemin de l'Honneur.

-   en 1956 un gouvernement socialiste a été investi pour faire la paix en Algérie et arrêter la guerre coloniale. Quelques tomates envoyées sur le président du conseil de l'époque a suffi pour lui faire décréter la guerre à outrance et ce que la droite n'avait pas osé faire: appeler le contingent pour aller combattre contre le peuple algérien.

Espérons que des députés chercheront aujourd'hui à leur tour Le Chemin de l'Honneur et refuseront à ce gouvernement de pieds nickelés la confiance qu'ils ne méritent pas. Et ceci quel qu'en soit le prix !

 

Published by Jacques Lacaze
commenter cet article
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 09:23

Il est de plus en plus clair que c'est Gattaz, c’est-à-dire le patronat,   qui gouverne la France, surtout pour le pire.

Ce gouvernement, dont les ministres osent encore se dire de gauche, prend ses idées dans les corbeilles à papier du parti lepéniste, ose imposer par la force des bandes armées qui courageusement attaques des étudiants et lycéens ses "réformes" anti-populaires.

La moindre mesure, comme la moindre revendication qui pourraient égratigner très légèrement les profits patronaux, sont sans état d'âmes rejetées.

Ce gouvernement est en fait totalement inféodé au grand capital international comme celui de Pétain et la plupart  des gouvernants qui se succèdent dans ce pays.

Ces pieds nickelés de la politique bourgeoise du secrétaire d’état le plus inconnu au 1er ministre et au président, n’ont qu’une obsession : ne pas déplaire aux patrons.

Il est manifestement grand temps de les renvoyer dans le seul endroit qui leur convienne : les poubelles de l’Histoire.

 

Pour connaître les détails sur les magouilles et les profits de ces "grands patrons" visitez le site Dans la cuisine des patrons:

 
Dans la cuisine des patrons

RADIALL, Groupe GATTAZ 2015

Le Groupe Radiall est dirigé par Pierre Gattaz, président du MEDEF. Son discours est bien connu, car très médiatisé :...

Lire la suite
 

 

Published by Jacques Lacaze
commenter cet article
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 08:25
SANS COMMENTAIRE !

Vous l'avez compris, il y a erreur sur la formilation qui est en réalité:

LES SOCIALISTES

NE TIENNENT PAS

CE QU'ILS PROMETTENT.

MAIS ILS PROMETTENT

CE QU'ILS

NE PEUVENT PAS TENIR.

Published by Jacques Lacaze
commenter cet article
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 17:37

HOLLANDE ET VALLS LES MODERNES BIG BROTHERS .....

    C'est de notre santé, de notre vie, de la santé et de la vie de nos enfants, de nos proches qui sont en train d’être bradé au profit de big pharma, de cette industrie qui est la troisième responsable des décès en France derrière les maladies cardio vasculaires et le cancer responsable

    Cette étude de « pharmanalyses » est très importante. La main mise de l'industrie pharmaceutique sous l'actuel gouvernement (Hollande  Valls et complices ....) sur le système de distribution de soins a considérablement progressé. La dernière loi sur la santé, contre laquelle de nombreux médecins se mobilisent va de fait institutionnaliser la dépendance totale des médecins à l'industrie pharmaceutique. Désormais, nous serons tenus de s'inscrire auprès d'un groupe financier  déguisé sous une forme de mutuelle, et par là d'être lié à des médecins généralistes et spécialistes imposés et payé de fait par l'industrie. Nous devrons ingurgiter les produits chimiques du laboratoire  contrôlant le système. De même pour les paramédicaux, pour le labo d'analyse, les cliniques, les maternités etc

     Comme on le voit en Grande-Bretagne, l'interdiction d'accès aux soins se développera.

     La destruction  du système de protection sociale mis en place de 1945 est déjà très  avancée. Sa suppression totale est déjà programmée.

     Le problème posé dépasse très largement, me semble t il, ces pâles personnages qui par des promesses parmi les plus invraisemblables que nous ayons pu voir se sont glissé aux commandes de l’Etat pour faire avec la servilité incroyable que nous connaissons la politique des grands trusts  qui amassent eux des sommes se chiffrant par centaines de milliards d’euros. Suffira t il de les chasser ? Sûrement pas. Comme l’idée commence à se répandre dans les révoltes et mobilisations  qui augmentent en intensité partout en France, le problème d’un changement en profondeur est posé.   Chasser le président sortant, comme cela  a été proposé par de nombreuses  forces politiques, de gauche en particulier, lors de l’élection présidentielle de 2012, sera totalement insuffisant.   

    "Les années 2012 à 2016, sous la gouvernance du pouvoir politique et des autorités sanitaires en place, ont incontestablement été les meilleures années pour spéculer sur les sociétés de distribution du médicament. La dérèglementation du secteur y aura sans nul doute atteint un niveau sans précédent par rapport aux obligations auxquelles la distribution du médicament est soumise depuis des décennies. 80 % des ventes en gros de médicaments sont aujourd’hui contrôlés par des groupes étrangers. Analyse

"Les 4 premières années du mandat de François Hollande ont été très favorables à la libéralisation de la distribution du médicament en France. Le gouvernement socialiste a ainsi causé les plus grandes avancées libérales que la France a pu connaitre depuis 1962  ........  "

 

Lire la suite de l'article de Pharmanaluses sur le site:

Published by Jacques Lacaze
commenter cet article
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 08:35

"Du 3 au 20 mars 2016, une « Caravane pour la terre, l’eau et les semences paysannes » a sillonné l’Afrique de l’Ouest, pour faire entendre la voix des paysan/nes de toute la sous-région, mis à mal par des politiques agricoles qui privilégient l’agrobusiness, l’agriculture, la pêche et l’élevage industriels, au détriment des producteurs et productrices, des pêcheurs artisanaux, des agropasteurs. Ce sont pourtant eux et elles, qui nourrissent les populations, créent des emplois et des dynamiques territoriales, protègent l’environnement, et luttent contre le changement climatique. Et non pas les plantations kilométriques de blé, de jatropha, d’huile de palme, de noix de cajou ou d’hévéa".

 

L'article est publié par l'agence de presse internationale Pressenza.

Pour accéder à la suite de l'arricle et aux informations publiées par cette agence:

Published by Jacques Lacaze
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 09:22

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

ASSOCIATION DES VICTIMES DU VACCIN CONTRE L'HEPATITE B

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 17 MARS 2016

 

Les victimes du vaccin hépatite B et leur famille ne se faisaient guère d’illusions sur une justice qui, depuis l’affaire du sang contaminé, règle régulièrement toutes les plaintes par un non-lieu ou une relaxe.

Les conséquences en sont graves car l’impunité récurrente des responsables les encourage à recommencer.

Les victimes et leur famille espéraient cependant, à la faveur d’une instruction qui a duré plus de 17 ans, que la justice française, à l’instar de la justice italienne, ferait la lumière sur un scandale qui a fait plusieurs milliers de victimes. Elles sont donc déçues et se sentent trahies. Celles qui le peuvent font appel. Le REVAHB le fera aussi.

Une ordonnance de non-lieu ne signifie pas qu'il s'agit d'une relaxe ou d'un acquittement. Il s'agit d'une décision qui considère, qu'au regard du magistrat consulté (juge d'instruction), il n'existe pas suffisamment d'éléments probants pour poursuivre l'action en justice, suivant en cela les recommandations du procureur.

 

Quels étaient  les motifs de la mise en examen à la suite de

la plainte initiale déposée par plusieurs personnes au pénal

Il s'agissait d'une accusation de "tromperie aggravée" de responsables des deux laboratoires producteurs du vaccin, et de placer les mêmes laboratoires sous le statut de témoins assistés pour "homicides et blessures involontaires" .

Le juge d'instruction considère, qu'à sa connaissance, il n'y a pas de preuves suffisantes pour démontrer une "tromperie aggravée" des industriels dans la promotion de leur produit et que les connaissances scientifiques actuelles ne permettent pas de prouver que cette vaccination peut entraîner des pathologies, ni des décès.

Le vaccin hépatite B n'est donc pas blanchi, relaxé, ni acquitté des soupçons qui pèsent sur lui.

 

Gardons en mémoire d'autres problèmes graves de santé publique ayant abouti aux mêmes types de conclusions sur le plan juridique ou officiel : 

Malgré la reconnaissance de l'effet cancérigène certain de l'amiante en 1976, banalisation de ses effets cancérigènes par les différentes instances de santé, avec une interdiction presque 30 ans plus tard, en 2005. Aucune condamnation des responsables des entreprises concernées alors que des maladies professionnelles ont été reconnues.

Acquittement des accusés de diffusion d'hormones de croissance extractives porteuses de prions à l'origine de 120 décès d'adolescents dans le cadre d'une encéphalite de Creutzfeldt-Jacob.

Condamnation de seulement deux lampistes dans la diffusion de flacons de sang contaminés par le virus du SIDA.

Après la description en 1971de l'action néfaste du Distilbène donné durant la grossesse aux USA, déni massif des pathologies et des plaintes des "filles du Distilbène" avec seulement une première condamnation du laboratoire producteur en 2006, soit 35 ans plus tard.

Quels reproches peut-on faire à cette justice ? En premier lieu, de n’avoir mis en examen que les laboratoires et pas les donneurs d’ordre (autorités de santé et politiques), ensuite d’exiger beaucoup des victimes et pratiquement rien des laboratoires mis en cause.

Ils sont les seuls à disposer des documents permettant d’établir causalité du dommage et défectuosité de leurs produits. Mais secret industriel oblige. La justice se retourne alors vers ceux qui n’ont aucun moyen de le faire : les victimes.

Les juges auraient au moins pu essayer de connaître les études scientifiques qui établissent les faits. Ils auraient ainsi appris que cette vaccination de masse, injustifiée dans un pays de faible endémie, a provoqué des maladies très graves et très variées : en majorité des sclérose en plaques, mais aussi des scléroses latérales amyotrophiques, des myofasciites,  et diverses pathologies que l'ANSM a officiellement enregistrées, en France certes plus qu'ailleurs car aucun autre pays n'a autant vacciné en 4 ans, mais aussi en Europe et dans le monde. Mais refus a été opposé à toute demande d’enquête complémentaire sollicitée par les parties civiles. Et qu'en est-il de l'accusation pour “publicité mensongère” qui était pourtant évidente ?

Ce jugement global, alors que chaque plainte aurait dû être examinée dans sa spécificité, est dans la droite ligne de la presque totalité des jugements prononcés depuis 15 ans par les tribunaux en France. Sauf 2 procédures civiles gagnées,et quelques jugements favorables aux victimes de vaccination obligatoire, les autres victimes, les plus nombreuses, sont toujours déboutées. L'ONIAM elle-même les a exclues du champ de ses compétences. Discrimination insupportable dans un Etat de droit.

 

Suivant que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous feront blanc ou noir…”, Jean de la Fontaine.

 

REVAHB

6 rue du Général de Gaulle

93360 NEUILLY PLAISANCE

 

Site internet : www.revahb.fr

Tél : 01.43.08.86.40

Courriel : asso..revahb@orange.fr

 

Interlocutrices :

-  Catherine GACHES, Présidente  : 06.11.22.67.40.

-  Régine GIANNETTI, Secrétaire : 06.65.21.21.54

 

 

 

Published by Jacques Lacaze
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 08:11

C'est officiel et quel coup de tonnerre! En effet, alors que la revue médicale mondialement connue Nature vient encore il y a peu d'affirmer dogmatiquement et péremptoirement que "le monde doit accepter que les vaccins HPV sont sûrs" et que la France vient encore de sortir il y a peu des dépliants mensongers et dangereux tentant à faire croire que les effets secondaires de ces vaccins se limitent à de la fièvre, voilà que l'Académie nationale de Médecine d'un pays semble-t-il plus libre, comme la Colombie, a écrit le 14 mars dernier un courrier recommandé au Ministère de la Santé du pays pour alerter sur les risques de maladies auto-immunes liés à ces vaccins et appeler à une modification urgente des protocoles de vaccination ainsi qu'une information plus correcte et loyale du public au vu des bénéfices non avérés de ces vaccins qui ne respectent pas du tout le principe "D'abord ne pas nuire"!

Lire le dossier sur l'excélent site "initiative citoyenne". Ne pas oublier de le faire suivre.

Published by Jacques Lacaze
commenter cet article

Recherche